Neuf mois... de bonheur ( pour miletune)

Publié le par Aimela

Joaquim Sorolla ( la mère et l'enfant)Joakim Sorolla
 
Au siècle dernier, les enfants naissaient dans la maison  familiale, c'est une de  ces  naissances  qui vous est conté ici  comme si cela   se passait aujourd'hui.
 
Il y a neuf mois, Barbara était heureuse d'apprendre  qu'elle attendait  un   enfant. Neuf mois à  rêver d'un petit garçon grandir dans son ventre rond. Neuf mois à dessiner   de jolis yeux  aussi bleus que ceux de son  mari.  Lorsqu'elle était seule, Barbara « s'infiltrait «  dans son ventre  pour compter encore et encore, les petits doigts de l'enfant lorsqu'elle ne caressait pas. Oui, elle était heureuse et son époux  aussi . Il la  comblait de cadeaux, de soins la protégeant ainsi de tout souci. Elle était emmitouflée dans un  nid douillet  où l'amour avait pris  toutes formes de bonheur...
 
 
 Au  bout de neuf mois,  fatiguée  Barbara  n'avait qu'une  hâte  c'est que   le bébé  arrive pour le prendre enfin  dans ses bras  et  projeter sur lui tous ses espoirs.
 
 
Depuis trois jours, l'enfant est là , près d'elle dans le lit, le petit garçon imaginé s'est transformé en... fille  braillarde , le jour la nuit l'empêchant  de se reposer. A part les yeux bleus, ses cheveux sont raides  et  noirs comme un corbeau. Les doigts qu'elle comptait   dans ses  pensées ne sont pas dix mais neufs. Barbara est effondrée , cet enfant  ne peut pas venir d'elle. Ce ne pas possible,   on  a du le changer  à la naissance et pourtant  en regardant son mari, le doute n'est pas possible, il est déçu, il n'a aucun regard pour elle, aucun mot  pour la réconforter , il sort de la pièce laissant Barbara avec le monstre  sorti d'elle et qu'elle  rejette   définitivement.  

 

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> Et si je te disais que cette toile, nous 'lavons vue de près à Madrid, visitant la maison du peintre? Et que cette attente nous 'lavons lue sur la toile paisible et toute dans les gris. Mais<br /> comme tu as raison, quel choc ce doit être quand le rêve s'effondre devant un enfant mal ... aimé de la nature. J'admire ceux qui vivent avec un enfant handicapé, je n'aurais sans doute pas pu...<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Ce n'est pas évident  de vivre avec un enfant handicapé et puis tout dépend de l'handicap , il y a des handicaps plus faciles à accepter que d'autres. Merci Viviane et bises<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> C'est triste pour cet enfant qui aurait besoin de plus d'amour qu'un autre. La vie est souvent cruelle.<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Oui la vie est injuste  malheureusement  Merci Solange et amitié<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Une grossesse, c'est huit mois et un an.<br /> Tant le dernier mois est plus pénible que les autres.<br /> L'échographie , aujourd'hui, aide beaucoup.<br /> Pauvre gosse...<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Je connais une petite fille qui est devenue handicapée 3 mois après sa naissance suite à un vaccin , elle  a un cerveau d'un enfant d'un an  et elle restera ainsi toute sa<br /> vie  Pauvre enfant, pauvres parents . Merci Nina et bises<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> c'est bien triste de rejeter cet enfant et même s'il n'a que 9 doigts il peut être très intelligent et faire de belles choses et il mérite l'amour<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Je suis d'accord avec , j'ai connu une enfant à qui lui manquait une main, elle était bien plus débrouillarde que ses soeurs . Merci flipperine et amitié<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> bien entendu quand c'est un premier bébé on aimeraikt que cela soit un garçon!! et les filles c'est bien aussi <br /> <br /> <br /> amitiés martine<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Bien sûr que les filles c'est bien aussi, je suis l'ainée de 4 enfants, j'ai 2 soeurs et un frère en dernier . Merci<br /> Jacques et amitié <br /> <br /> <br /> <br />