plinthe...plainte

Publié le par Aimela

incipit : Il y aura toujours quelqu'un pour repeindre les plinthes. (Laurent Mauvignier in « Apprendre à finir »)

 

Plainte

Plinthe...plainte

 

Il y aura toujours quelqu'un  pour  repeindre les plinthes et le reste avec,  se dit Déborah, elle en a cure du matériel. Avoir une belle maison, une voiture, des meubles ne la ravissent pas du tout. Cela n'a pas toujours le cas, c'est vrai   mais la vie ne lui a apporté que misères, maintenant  elle vit ailleurs où seuls les mots ont de l'importance....Et les couleurs aussi .

 

Ah les mots ! Elle les imagine rouges, jaunes, bleus,  oranges, fruits savoureux  qui fondent doucement dans la gorge. Des mots   durs, les doux, les faciles, les compliqués,  les nouveaux, les anciens Déborah les attrape, les brasse,  les suce délicatement, les savoure comme des bonbons  à l'anis qui ont fait son enfance.

 

Déborah mastique et  jette certains vocables  tant ceux ci la blesse au plus profond d'elle la laissant anéantie de tout, petite chose repliée sur elle même.  Dans certaines occasions elle les enfouie au fond de sa tête, prêts à ressortir  tel un  guignol de sa boîte de pandore  et  elle regarde béate l'effet sur les gens. Sortira t-il d'eux, des larmes, des rires, des colères ?

 

Plinthes par exemple ce ne sont que  des planches de bois ou de carrelage  en bas du mur  mais  c'est aussi  le râle  les soirs de grande solitude et de misères. C'est vrai que l'orthographe n'est pas la même  mais qui s'en soucie lorsqu'on dit ce terme ? Vous ?  Déborah  a goûté à plinthe, elle le déteste et sans appel de révision,  il n'ira pas au purgatoire des mots, elle le jette aux enfers. 

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Russalka 23/05/2012 09:43


Comme elle te ressemble, elle a même oublié la couleur verte des mots.. Au diable vauvert disait-on autrefois ;o)))

Aimela 23/05/2012 12:59



J'ignorais  l'expression " au diable vauvert" maintenant grâce à toi, c'est chose faite Merci Viviane et
bises



Nina Padilha 17/05/2012 14:32


Déposer plainte auprès du parquet, surtout...
Lol ! Bisous !

Aimela 19/05/2012 09:34



Tu as raison, déborah le fera  Merci Nina et bises



petran 17/05/2012 14:14


F.A.I. de DIEU: le juron nouveau est arrivé!


Pas vulgaire comme nique ta mère


Pas humiliant comme va te faire encu...


d'inspiration évidemment divine


F.A.I. De DIEU, le juron des jambons





mais quand, où, comment Georges a t-il créé F.A.I. De DIEU? Vous le saurez en vous rendant chez


TheBookEdition: http://www.thebookedition.com/

Aimela 19/05/2012 09:35



Je vais passer voir lorsque j'aurai un peu de temps



Marianne 17/05/2012 13:18


hé hé ! il me plaît et m'amuse bien ce détournement de mot par le biais de l'homonymie !


On ne se sustente jamais assez de bons mots !  Je comprends cette délectation.


Bien amicalement.


 

Aimela 19/05/2012 09:38



Il y a tant de mots dans le dictionnaire  mais on n'utilise qu'une petite partie et toujours la même...  c'est comme le cerveau  Merci Marianne et bises



Mony 16/05/2012 17:40


Je retrouve l'amoureuse des mots et le fort caractère dans la bouche de Déborah

Aimela 17/05/2012 09:35



Il est vrai que Déborah a un sacré caractère  Merci Mony et bises



Solange 16/05/2012 14:50


Elle finira bien par retrouver espoir, parfois il suffit de si peu. Bisous.

Aimela 17/05/2012 09:36



J'espère moi aussi qu'elle trouvera l'espoir  Merci Solange et amitié



jacques 26 16/05/2012 14:31


pauvre deborah ou bien forte deborah?


amitiés martine

Aimela 17/05/2012 09:37



Un peu des deux suivant les circonstances Merci Jacques et amitié