Pouvoir oublier

Publié le par Aimela

amour inutile  

 



Ce qui est en italique et entre guillemets est de Jacques Prévert


 << Parce que nous l'avons traqué blessé piétiné achevé nié oublié

Cet amour tout entier

Si vivant encore

Et tout ensoleillé

C'est le tien

c'est le mien

Celui qui a été

Cette chose toujours nouvelle

Et qui n'a pas changé

Aussi vrai qu'une plante

Aussi tremblante qu'un oiseau

Aussi chaude aussi vivante que l'été

Nous pouvons tous les deux

Aller et revenir

Nous pouvons oublier »

Qu'il ait existé

« Cet amour

Si violent

Si fragile

Si tendre

Si désespéré

Cet amour>>

Boulimique

Calorique

Amnésique

Réfrigérant

Cet amour

Somnifère

Cimetière

Fesses en l'air

Cet amour

Si futile

Inutile

Me brise les ailes

Et toi les écailles

Nous pouvons oublier

Que nous n'existons pas

Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Commenter cet article

Viviane 10/01/2012 21:34


Tu me fais découvrir un poème de Prévert, et y ajoutes une suite un peu désabusée bien dans ta manière pleine d'autodérision salutaire ;o)) Bises Aimela et que 'lannée qui vient concrétises tous
( ou grande partie de tes rêves)

Aimela 12/01/2012 10:49



Je suis contente de t'avoir fait découvrir ce poème  de Prévert que j'aime beaucoup. Je ne sais pas s'il aurait aimé la fin  . En ce qui concerne l'année, je n'attends rien  alors  ... on verra . Merci Viviane et bises  



Solange 07/01/2012 01:22


Un auteur que j'aime beaucoup, tu as su bien compléter avec tes mots ce qu'il avait commencer.

Aimela 08/01/2012 10:11



Moi aussi j'aime bien Jacques Prévert j'espère que là où il est, il n'est pas trop mécontent de la
suite  Merci Solange et bonne journée



Marianne 06/01/2012 21:24


Parfois l'amour s'éteint, puis renaît de ses cendres, à l'instar d'un volcan il se réveille plus puissant après un temps d'endormissement.


Jacques Prévert, je l'aime pour l'avoir croisé tout au long de ma scolarité. J'aime bien "Rappelle-toi Barbara il pleuvait sans cesse sur Brest...", et ce joli poème aussi de l'écolier qui rêve à
l'oiseau-lyre. Alors, je suis contente d'en relire un bout ici que tu as complété par ta propre inspiration avec toujours une touche d'humour.


Bon week-end Aimela.

Aimela 08/01/2012 10:21



Cela m'étonnerait bien  que l'amour renaisse chez moi, je n'ai plus confiance du tout  en ce genre de chose  mais bon , je te laisse rêver  J'ai eu un jour l'occasion d'aller visiter la maison de Prévert à la Hague, j'aime beaucoup son univers . j'espère qu'il n'est pas trop
mécontent de ma suite  quoique, il avait beaucoup d'humour  ce grand monsieur . Merci Marianne et
bises 



Mony 06/01/2012 18:13


Un amour impossible, évidemment, entre deux êtres si différents.


Un petit poisson, un petit oiseau s'aimaient d'amour tendre.... chantait... qui déjà ?

Aimela 08/01/2012 10:25



Je crois que c'est Juliette Gréco qui chantait cette chanson mais je n'en suis pas certaine, moi et les chansons   Déjà que l'amour est compliqué alors si on  réunit 2 personnes  trop différents, ce n'est pas la peine et pourtant certains
ont réussi , cela demande beaucoup de la part de chacun d'eux que je ne suis pas capable de faire . Merci Mony et bises



jacques 26 06/01/2012 03:56


je ne comprends pas trop mais bon je trouve pas trop mal


amitiés martine

Aimela 08/01/2012 10:33



C'est juste  une moquerie sur l'amour , une ironie de plus chez moi pour ce qui m'est impossible d'avoir   c'est la vie, il vaut mieux en rire  sinon  on se détruit . Merci Jacques et amitié