Routine a la peau dure

Publié le par Aimela

Feuilleton réédité pour les vacances 

 

 

Il y a quelque temps, j'ai écrit une petite nouvelle , c'est sous forme d'épisodes que je vous  la présenterai , si cela vous  déplaît , n'hésitez pas à le dire, je cesserai  aussitôt et vous n'aurez pas la fin;  c'est un peu du chantage, j'en conviens  mais pour l'instant, j'ai  beaucoup de  choses qui me préoccupent  par ailleurs  je n'ai plus  de forces pour écrire quoi ce soit . j'espère que cela reviendra

 

routine

 

Routine a la peau dure




Madame Carret va, vient, vit dans son trois pièces et sa rue. Elle n’a jamais connu d’autres paysages que sa petite ville de province. Aujourd'hui, comme d'habitude, elle a passé tout son temps entre le ménage, les courses et la cuisine à préparer. Cuisine ? Façon de parler ... un plat de nouilles, une tranche de jambon et une pomme.
Madame Carret, fatiguée de ses travaux s'assoit au près de la fenêtre pour retrouver son souffle. Rien à l'horizon, tout est triste Madame carret s'endort, une gamine entre dans son rêve.

La gamine<< Bonjour madame Carret, que fais tu assise toute seule à cette fenêtre ?

Mme Carret – Tu ne vois pas que je me repose ? Depuis ce matin je travaille sans arrêt, ménage, courses, cuisine puis courses, cuisine , ménage.

La gamine – Bon ! J'ai compris, la routine, quoi. Tu n'as pas autre chose à faire que cela ?

MmeCarret – C'est toi peut-être qui feras ça à ma ma place ? Je suis seule, je suis bien obligée.

La gamine – Il n'y a pas que ça dans la vie. Où sont tes rêves ?

Mme Carret – Le rêves, c'est quoi ?

La gamine ( surprise) – Tu ne sais pas ce que c'est que des rêves ? Mais qu'est-ce que tu as foutu pendant quarante ans ?

Mme Carret – Euh ! Ménage, courses , cuisine...

La gamine – Et bla bla bla et bla blabla ... stop, tu nous la scies dure ta vie. Il n'y a pas que cela dans le monde.

Mme Carret - ( étonnée) Ah bon ! Il y a quoi alors ?

La gamine – La lecture, la peinture, la musique, les voyages, tu n'a jamais voulu voyager ?

MmeCarret – Pourquoi faire ? Je suis bien là.

La gamine – Ne me dis pas que tu es bien entre ces quatre murs et le coin de la rue où tu fais tes courses.

MmeCarret – J'ai toujours vu que ça, alors, ça me convient.

La gamine – Tu n'as pas de télé, pas de livres, la seule chose que tu possèdes est un vieux transistor qui grince lorsque tu l'allumes. D'où sors tu ?

MmeCarret – De ma mère.

La gamine – Ta mère était plus intéressante que toi, elle lisait, elle peignait. Pourquoi n'as tu pas fait pareil ?

MmeCarret – Tu n'y penses pas. C'était une femme de mauvaise vie.

La gamine – Où as tu été chercher de pareilles idioties ?

Mme Carret – C'est mon père qui me l'a dit . Il était intelligent ... mon père.

La gamine – Intelligent ? Non, instruit oui mais qu'en a t-il fait de son instruction ? Dis moi, te réduire à sa merci avec sa morale, sa rigidité. Ah ! Il a très bien réussi ton père. Tu es devenue un légume desséché, inutile.

Mme Carret – Moi desséchée, inutile ? Tu y vas fort là.

La gamine – Je veux te faire réagir sur ta vie de demeurée.

Mme Carret - Tu sais ce qu'elle te dit la demeurée ?

La gamine – Dis moi ce qu'elle me dit l'idiote.

Mme Carret – Vas te faire voir ailleurs.

La gamine – C'est tout ce que je te t'inspires ? Eh bien dis donc cela ne va pas loin , ta colère. Tu es pathétique ma pauvre fille.

Mme Carret (s'énervant')Je ne suis pas une pauvre fille, mon père m'a laissé de quoi vivre pendant des années.

La gamine ( ironique) Je suis d'accord, il t'a laissé de l'argent mais ce n'est pas cher payé pour le dévouement que tu lui as prodigué. Toujours à son service, quelques heures dehors , juste pour les courses. Le reste du temps , il te fallait courber l'échine. Aucun moyen de te trouver un gentil fiancé, te marier et d'avoir des enfants ... le lot de chaque femme dans ce bas monde.

Mme Carret (attristée) – Des enfants, j'aurais voulu en avoir, malheureusement cela ne s'est pas fait.

La gamine – La faute à qui ?

MmeCarret – Mon père était malade, je me devais de le soigner, j'étais sa fille, je ne pouvais pas le laisser tomber.

La gamine – Tu l'as bien fait pour ta mère alors pourquoi pas pour ton père ?

Mme Carret – Je te l'ai dit ma mère filait un mauvais coton avec sa peinture et tout le reste.

La gamine – Tu le penses toujours ?

MmeCarret – Oui, une femme se doit à son mari et à ses enfants, le reste , elle doit l'oublier.

La gamine – Et ne plus exister par elle même ?

MmeCarret - Lorsqu'on se marie c'est pour les autres non pour soi, on doit s'oublier.

La gamine( triste) – J'ai fait tout ce que j'ai pu pour te convaincre que tu n'avais pas d'existence. Je n'y suis pas arrivée ... hélas ! Je m'en vais, je ne vais plus jamais te déranger, bon ménage, salut.
 

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Florence 31/07/2015 10:17

Florence - Testé pour vous
Coucou...alors à très bientôt pour la suite...aujourd'hui, départ pour mes 8 jours de vacances...passe une très bonne semaine :-)

aimela 12/08/2015 15:41

Excuse moi pour le retard, je ne vois plus le jour en ce moment :( J'espère que la forme va bientôt revenir. Merci Florence et bises

Quichottine 30/07/2015 12:23

J'attends la suite... et, s'il te plaît, n'arrête pas en chemin.
J'ai horreur des feuilletons à cause de ça : je ne connais jamais la fin. :(

aimela 30/07/2015 12:54

Je vais continuer le prochain épisode sera le 2 ou 3 août sur mon blog . Merci Quichottine et bises

Florence 30/07/2015 09:43

Florence - Testé pour vous
Bonjour...arf, je m'attendais à lire la suite...mais elle se fait désirer hein ? Oui, elle a bien raison. Le truc, c'est que je pars demain pour 8 Jours...pas grave je lirai le feuilleton en 1 fois alors...dis, tu auras tout publié hein..que je puisse lire :-)
Alors, tu as essayé avec la gouache ? Et ça donne quoi ? Du coup, à la maison, ça m'a donné envie d'écrire à l'ancienne...j'avais dans mes placards, de l'encre de chine et un porte-plume avec des plumes (fournitures demandées par l'école lorsque mes gosses étaient plus petits...et ils ne s'en sont jamais servis alors j'ai gardé) et du coup, ça m'a donné envie d'écrire à l'ancienne, avec le porte plume..ben ma foi, j'ai perdu l'habitude car franchement, ça n'est pas facile...tremper sa plume toutes les 2 secondes, essayer de garder une écriture constante malgré les interruptions...mais je me suis bien amusée et j'ai replongé dans le passé :-)
Je te souhaite une très bonne journée, à très vite pour la suite

aimela 30/07/2015 12:52

Si tu ne pars que 8 jours, tu auras la fin à ton retour car pendant les vacances, je pose moins d'articles . Je n'ai pas encore essayé la gouache ( trop de soucis en ce moment) Je verrai cela en septembre avec mes copines qui elles font de la calligraphie. Merci Florence et passe de bonnes vacances .:)

michel 29/07/2015 22:47

coucou Martine
Mais non, ce n'est pas du chantage,juste de l'intimidation
Mais, continue , que l'on voit jusqu'ou ira cette femme et, la petite fille curieuse
Bonne soirée
bisous
michel

Florence 29/07/2015 07:55

Florence - Testé pour vous
Bonjour...et non, ne t'arrête pas, je veux connaître la suite, savoir comment ça va se passer pour la routine et sa routinière.
J'aime beaucoup ce dialogue, animé bien qu'existant en rêve, dans un sommeil...va-t-il la faire réagir ? suite au prochain épisode :-)
A très bientôt alors, pour la suite encore et encore

aimela 29/07/2015 10:09

Si j'ai du mal avec la poésie où je suis bridée, les dialogues ne me posent aucun problème et c'est peut-être du à mon amour pour le théâtre :) Je vais continuer à rééditer la suite . Merci Florence et à bientôt sur ton blog ou le mien . Bises

Câlinou 28/07/2015 18:59

Et ben dites donc en voilà des vérités et un sujet bien difficile qui demandent des réponses et une fin plus positive.

aimela 29/07/2015 10:12

je ne sais pas s'il y a des réponses, chacun vit comme il peut quand à la suite,qui vivra verra(. Je ne vais pas donner la réponse à la fin du premier épisode ( rires) Merci Calinou et à bientôt sur mon blog ou au piaf

Bernieshoot 28/07/2015 17:55

c'est une routine dont on a envie de connaitre la suite

aimela 29/07/2015 10:13

Merci Bernieshoot, je continuerai à rééditer alors :)
Amitié

Mony 28/07/2015 14:27

et bien j'espère quand dans les prochains épisodes madame Carret sera moins carrée et qu'elle va s'affranchir mais je compte sur toi, en la matière :)

aimela 29/07/2015 10:14

Je ne sais pas si tu peux compter sur moi , tu sais que je suis pleine d'imprévus ( rires) Merci Mony et bises

emma 28/07/2015 11:51

c'est très bien les feuilletons de l'été, espérons que madame Carret va commettre quelques folies pour sortir de la routine...

aimela 29/07/2015 10:16

J'espère écrire d'autres feuilletons mais en ce moment c'est la feuille blanche alors je réédite mes articles . Merci Emma et bises

flipperine 28/07/2015 10:56

une gamine qui n'a pas froid aux yeux

aimela 29/07/2015 10:17

La parole sort toujours de la bouche des enfants et ils ne sont pas diplomates ( rires) Merci Flipperine et amitié