Une âme s'est envolée

Publié le par Aimela

Au delà l'horizon ( AK)                                                                      Au delà l'horizon d' AK


 

Une âme solitaire s'est envolée sans un bruit, comme elle a vécu. Elle est partie rejoindre ses héros du ciel, laissant son chien, fidèle compagnon, ainsi que ses amis dont je faisais partie.

 

C'était un homme « taiseux » ne dévoilant ni ses sentiments, ni ses maux. Il répondait toujours « ça va » rien de moins, rien de plus à chaque fois qu'on lui demandait comme il se portait. C'était comme ça.

 

Il devenait un bavard impénitent lorsqu'il parlait de sa passion. Alors, Il disait, expliquait encore et toujours les planeurs. Il y a deux ans, il perdait sa maman et m'a dit au-revoir; il a accroché sa caravane à sa voiture et il est descendu dans le sud, loin de son Pas de Calais. Je ne l'ai jamais revu mais nous continuions de parler sur internet. Un jour plus de nouvelles, j'ai attendu, attendu mais rien.

 

Mon amie et hôtesse voyant mon désarroi lorsque je parlais de lui a cherché le nom de l'homme sur la toile et c'est ainsi que j'ai appris qu'il était décédé depuis deux mois et demi et personne ne m'avait prévenue. Pourquoi ? Cette question restera à jamais sans réponse. C'était peut-être sa volonté de partir sans un adieu mais Dieu que cela fait mal, je ne pensais pas être si attachée à lui.

 

dicus bulder

 dicus bulder

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

fabienne 29/06/2011 09:42



on a beau dire perdre un proche c'est toujours perdre un peu de soi...


je t'embrasse très fort



Aimela 30/06/2011 09:31



C'est vrai, c'est une partie de moi qui a disparu avec lui  et je vaque à mes occupations le coeur triste . Merci Fabienne et bises



Elo 20/06/2011 21:54



Je t'envoie une douce pensée pour que ta blessure cicatrise et une bise d'énergie pour qu'il soit accueillit dans la lumière et la paix là où il est ! Bises



Aimela 21/06/2011 09:30



Merci Elo, cela me touche infiniment



michel 18/06/2011 22:55



l'on s'attache aux personnes sans même s'en rendre compte


il nait une amitié qui s'amplifie sans s'en rendre compte


paix à son ame


bisous Martine



Aimela 19/06/2011 09:54



Merci infiniment Michel, cela me va droit au coeur Bises



NicoleA 17/06/2011 17:50



C'esttrès duren effet d'apprendre les choses comme ça . Bon courage Martine et pense qu'il doit avoir rejoint les planneurs .Et puis les sentiments ne meurent pas eux ... depart et d'autre !
Bises affectueuses !



Aimela 19/06/2011 10:05



Oui, je me dis qu'il est heureux  maintenant, c'est le principal . la vie est ainsi faite, on a des joies et surtout des peines  lorsqu'un être cher part . Merci Nicole  et bises



Claudie Becques 16/06/2011 22:51



Désolée de te savoir dans la  peine Aimela. Ca peut en effet paraître bizzare que certaines personnes qui n'ont passé pourtant que brièvement dans nos vie, puissent laisser un vide
immense... et pourtant ! Je crois savoir ce que tu ressens. Très grosses bises. Clo



Aimela 17/06/2011 07:59



Je ne l'ai vu que très peu mais c'était toujours  de magnifiques moments alors oui, il me manque  énormément J'espère qu'il est heureux  là où il est . Merci  Clo et bises



Ahmed 16/06/2011 00:15



Partir seul, pour ne pas déranger, pour ne pas trop faire souffrir, pour ne pas traumatiser. C'est un peu ce que se disent tous les solitaires, tous les rêveurs aussi, les désabusés qui ne
pensent pas vraiment qu'ils vont manquer à qui que ce soit. Cela ne rend pas le départ plus détaché pourtant, parce que tout le monde, aussi solitaire pense-t-il être a un ami qui pense à lui, et
ça, je le crois fermement, grâce à vos témoignages, lui fera plaisir où qu'il soit.


Amicalement,


Ahmed.



Aimela 16/06/2011 08:26



Partir seul pour ne pas déranger, ne pas faire de peine  était sûrement la pensée de mon ami seulement comme tu le dis  si bien, s'il avait peu d'amis, il en avait  et  nous
on souffre  de son départ ; j'espère que là où il est, il nous voit et sent ces amitiés. Merci Ahmed  et amitié



Russalka 15/06/2011 20:06



Que te dire... ta peine m'atteint, perdre un ami est une lourde perte et je comprends ta peine infinie. C'est en pensant à lui que tu le garderas vivant. Tendresses, Aimela.



Aimela 16/06/2011 08:27



je le voyais peu mais il m'a beaucoup apporté et cela restera  dans mes pensées . Merci  Viviane et bises



anik 15/06/2011 13:09



ma  douce .... on a pleuré , et on a ri  en repensant à tout ce qu'il  nous  racontait.


Et  comme je te le disais durant ces jours si tristes , ceux qui nous quittent  restent vivants dans notre souvenir, et  tant qu'il y a quelqu'un qui pense encore à eux , ils sont
là dans  notre  coeur , dans nos  souvenirs.


 


je t'embrasse


AK



Aimela 16/06/2011 08:31



Il n'est venu que 3 jours  chez moi mais l'appartement est rempli de cette présence, difficile d'oubier . Merci  pour ton commentaire et  d'avoir accepter que je dépose ton
oeuvre  en hommage  de  Jo Anik Bises



Marianne 15/06/2011 11:32



Perdre un ami est toujours triste. Je compatis à ta peine. Ce qu'on appelle la "dernière demeure", n'est pas là où l'on pense, elle est la place que nous laissons dans notre coeur pour faire
perdurer le souvenir. Son âme doit planer non loin de toi de se savoir si joliment apprécié par toi. J'espère que son chien sera recueilli par une personne de coeur.


Câlins pour réconforter ta tristesse.



Aimela 16/06/2011 08:36



Mon hotesse   a téléphoné  au club  de planeurs où mon ami vivait pour avoir des précisions , on nous a répondu que  Ralf , le chien était accueilli dans une bonne
famille  et qu'il était heureux,  c'est  ce qu'aurait voulu  mon ami  qui avait le chercher dans un refuge .  Merci Marianne et bises



cloclo 15/06/2011 10:08



Quelle tristesse de partir ainsi dans l'indifférence générale, comme si notre mort ressemblait à notre vie, solitaire et vide. Une volonté délibérée ou les tristes contingences de la vie ?
Heureusement, il en reste quelques-uns à penser à lui, dont tu fais partie, je crois. Voilà un bouleversant hommage fait à un inconnu. Bises. cloclo



Aimela 16/06/2011 08:39



Dans l'indiférence de sa famille  c'est vrai mais pas de ses amis au clubs  de planneurs, de parachutistisme, de moi et de mon hôtesse. Il restera dans nos coeurs   Merci Cloclo et bises