Une vie tranquille

Publié le par Aimela

 

 

cabaneLes enfants élevés, elle est partie vivre dans une petite maison à la campagne loin de la fureur de la ville et des tonnerres d'applaudissements qu'elle recevait à la fin de ses spectacles. Elle en avait marre de cette popularité et des articles dans les journées racontant sa vie et ses amours fracassés, elle n'avait qu'une envie, se plonger dans la nature avec personne aux alentours jusqu'à la fin de sa vie...

 

Son existence se déroulait tranquillement, l'été, elle parcourait une fois par semaine les trois kilomètres à pied qui l'amenaient à la ville, elle aurait pu acheter une voiture mais elle ne savait pas conduire et n'avait pas envie d'essayer, trop peur, elle était si écervelée. Ce défaut la dérangeait... Souvent, elle brûlait les casseroles avec ce qu'elle voulait cuire ou bien elle retrouvait son congélateur resté ouvert après qu' elle y soit passée, elle perdait ainsi le peu de nourriture qu'elle déposait dedans. Son passe-temps était d'écrire des poèmes et pour cela elle avait acheté un dictionnaire de synonymes et un de rimes et se plongeait dedans des heures entières sans penser à quoi ce soit d'autres même pas à manger c'est tout dire.

L'automne arriva et puis l'hiver et avec eux la pluie et la neige qui lorsqu'elle fondait laissait une coulée de boue envahir l'entrée mais qu'importe, elle , elle s'en moquait, elle avait ses bouquins seulement, un jour, elle s'en lassa , achetant un ordinateur tout neuf et fit installer le téléphone et internet...

 

Agréable la marche à pied l'été mais l'hiver c'est plutôt hard et puis personne à qui parler, cela passe un moment mais là, elle avait besoin de discuter sans se montrer au monde entier. Aussitôt le tout installé , elle s'est inscrite sous un pseudo dans un site de rencontres bien qu'elle ne voulait voir personne, le fait de savoir que de l'autre côté de l'écran quelqu'un chercherait à la voir l'amusait énormément c'est ainsi qu'un soir, elle tomba sur un monsieur charmant qui lui écrivait de longs poèmes, lui parlait de musique et des fleurs , son pseudo était jardinier mélomane , mélomane, mon oeil oui ! Elle aurait dit jardinier mythomane,cleptomane et peut-être pire ... Elle avait fini par céder à ses avances de se rencontrer en vrai, c'est ainsi qu'un jour, elle l'aperçut devant chez elle, tout de gris vêtu, de sa casquette à ses chaussures aux lacets défaits, tout était morne et terne. Ce n'était pas possible cela ne pouvait pas être ce jardinier qui lui contait fleurette comme on disait dans l'ancien temps et pourtant ... Elle l'avait invité à boire un café , chose qu'elle n'aurait jamais du faire. Après lui avoir menti, volé ses dictionnaires, il  la poursuivait de ses assiduités, même la nuit, elle recevait des coups de fil anonymes disaient les gendarmes, elle, elle savait que c'était cet homme gris qui n'avait de jardinier que sa cotte grise et sale .

 

Elle a changé son adresse mail, son numéro de téléphone et a même déménagé à quelques mètres plus loin, là où il ne pourra jamais la retrouver, au milieu d'une forêt .

 

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

michel 17/02/2012 22:06


va-t-il la retrouver ??

Aimela 18/02/2012 14:25



On ne sait jamais , tu sais  mais bon pour l'instant elle est tranquille  dans mon cahier Merci Michel et
bises



Jeanmi 16/02/2012 16:43


Mais c'est comme le rier, onpeut rire de tout, mais pas avec n'importe qui ! J'ai fait de magnifiques rencontres sur internet mais pas forcément amoureuses. Laissez faire le hasard !

Aimela 18/02/2012 14:28



 Moii aussi , j'ai fait de belles rencontres grace au net  qui sont devenus des amis   Merci
 Jeammi et à bientôt peut-être 



Russalka 15/02/2012 09:13


Tu dis bien ces déconvenues que nous avons tous, à des degrés divers, traversées, suite à des rencontres pas trop claires sur internet. Je connais quelques jeunes femmes qui ont pu trouver un
compagnon grâce à la toile, mais beaucoup qui comme ton héroïne furent blessées et au-delà.. Méfiance donc et se contenter de son petit jardinet ;o))) sans laisser brûler les casseroles !

Aimela 15/02/2012 13:14



Il y a comme partout de bonnes et de mauvaises rencontre et le net n'en est pas exclu . Personnellement, j'ai rencontré des gens charmants  mais aussi  quelques mauvaises  surtout
sur les sites de rencontre . Je comprends  les solitudes et l'envie d'en sortir , j'en ai fait partie. Maintenant que mon ami est décédé, je ne recherche plus mais c'est très dur
parfois  Merci Viviane et bises



Solange 15/02/2012 00:40


Après une vie publique difficile de vivre dans l'ombre. Mais quelle imprudente!

Aimela 15/02/2012 13:16



pas toujours facile  de garder la tête froide lorsqu'on est en pleine solitude , oui elle a été imprudente  mais je l'excuse, j'aurai peut-être fait la même chose, voir
pire  Merci Solange et amitié



emma 14/02/2012 20:44


mais pourquoi s'est elle inscrite sur un site de rencontres si elle veut vivre seule ? ça s'appelle jouer avec le feu...

Aimela 15/02/2012 13:32



Un coup de grosse solitude un soir d'hiver,c'est je crois  son excuse et je la comprends  bon heureusement que cette histoire n'est qu'inventée Merci Emma et bises



jacques 26 14/02/2012 19:22


comme quoi que les rencontres sur la toile ne sont pas toutes bien


joli recit


amitiés martine

Aimela 15/02/2012 13:35



J'en ai fait des rencontres  via internet, pour beaucoup, cela s'est bien passé mais ce n'était pas sur des sites de rencontres où là ( avec mon expérience) je peux dire ATTENTION  
DANGER 


 


Merci Jacques et amitié



Mony 14/02/2012 19:21


Pour vivre heureux vivont cachés ? Pas facile pourtant la solitude... Comment trouver le juste milieu ?

Aimela 15/02/2012 13:40



Je hais la solitude et pourtant quelques fois je la préfère  à la vie à deux  que je ne veux plus entendre parler. Mon ami décédé était comme moi et nous avions trouvé la solution
habiter loin de l'autre et se voir de temps en temps, on se parlait tous les soirs  sur msn; Cela nous convenait très bien  comme  plan  et cela aurait pu durer longtemps si
...  Merci Mony et bises



Nina Padilha 14/02/2012 19:14


Site de rencontres...
Euh... Non, merci !
Avec tout ce qui se passe c'est dangereux.
Bisous !

Aimela 15/02/2012 13:43



C'est sur un site de rencontre, que j'ai connu mon ami ( décédé, il y a un an ) nous vivions loin de l'autre mais on se parlait tous les soirs sur msn. Il me manque  le soir et la solitude
est terrible parfois mais je ne me ré inscrirai pas sur ces sites où il y a du bon et surtout du mauvais . Merci
Nina et bises