vacances de rêves

Publié le par Aimela

 

 herrenchiemsee-1-visoterra-24921

logorallye

 Histoire, attendre, vœux, chanter, acheter, bleu , double, Jupiter, descendre, la ligne.

 

 

 Un de mes vœux serait de retourner en Bavière, là où j'ai passé mes quinze derniers  jours de vacances d'adolescente.

 

 

 Pouvoir à nouveau fouler la Marienplatz , assister à douze heures précises au petit spectacle d'automates  retraçant une tranche d'histoire locale  et écouter le concert de fanfare qui s'ensuit

 

 

Retrouver la jeune fille qui à l’époque m’avait si bien reçue dans son petit village de Pähl. La reconnaîtrais-je ? Nous avons correspondu pendant quelques temps, puis les années passant et absorbées l’une et l’autre par notre quotidien, les liens se sont rompus. J’ai essayé de retrouver Pähl sur Internet mais l’endroit est trop minuscule, c’est comme si je cherchais Jupiter dans un ciel d’été.

 

 

J’aimerais à nouveau savourer ces délicieux doubles cornets de glace ou m’asseoir à une terrasse de brasserie pour me désaltérer d’une chope de bière tout en chantant des airs entraînants comme ils en ont le secret.

 

 Revivre mes journées à Prien au bord du lac Chiemsee. Ce beau lac qu'on appelle la-bas, "la mer bavaroise" se trouve au pied des Alpes entre Munich et Salzbourg. 

 

 

 Revisiter le château d’Herrenchiemsee, superbe copie de celui de Versailles. M’imprégner à nouveau des douces sensations ressenties dans cet endroit où ne faisait qu'errer de temps à autre  un « roi de conte de fées », cousin germain en ligne directe de l’impératrice Sissi :  Louis 2 de Bavière. 

 

 

Me souvenir des mines de sel de Berchtesgarden. M'affubler d’une tenue bleue de travail et d’une ceinture avec un grand pan derrière pour protéger mon fessier. De quoi ? A l'époque nous avions bien ri de ce déguisement mais la suite nous a appris qu'il nous fallait descendre par des toboggans pour rejoindre un petit plan d'eau qu'on traversait en radeau.

 

 Salzbourg, ah ! Salzbourg ! Ville de naissance de Mozart. Un bijou de poésie, de romantisme mais malheureusement j'étais trop jeune à l'époque pour apprécier cette ville à sa juste valeur. Il ne m’en reste même plus les cartes postales achetées à l'époque. 

 

 

Combien de temps me faudra-t-il encore attendre pour retourner dans tous ces lieux ? Referais-je un jour ce pèlerinage empli de la nostalgie de ces moments de joies ?

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michel 30/08/2012 22:56


Les souvenirs d'enfance sont toujours vivaces et ont tendance à embellir les choses.


J'ai habité à deauvlle et, j'ai eu l'occasion de retourner dans cette maison, que de déceptions, le pièces étaient plus petites que mes souvenirs les avaient faites.


Beau  texte, comme toujours


bisous.............michel

Aimela 01/09/2012 13:18



c'est vrai que  l'on pourraît être déçu   si on y retourner , il vaut mieux garder  les souvenirs. Merci michel et bises



liedich 29/08/2012 20:20


Ciel que ta question est bête : fous le camp tout de suite, vas y et ne te pose pas de questions.... A quoi te sert il de rêver : vis bordel, vis.


Bon, liedich, tu nous emmerdes. Après tout Joli prénom n'a peut être pas vraiment envie d'y aller....


Douceur venimeuse. LOL.

Aimela 01/09/2012 13:19



ce n'est pas que je n'ai pas envie , c'est seulement que j'en  n'ai pas les moyens   pour le faire  Merci poète et amitié



flipperine 28/08/2012 23:44


il y a des lieux qui nous marquent et qu'on souhaite revoir

Aimela 29/08/2012 14:31



J'avais passé 15 jours en campd de vacances en Bavière et j'ai aimé, y retourner me ferait plaisir mais bon  à moins de gagner  aux jeux, il m'est impossible de refaire le
voyage  merci Flipperine et à bientôt peut-être 



Marianne 28/08/2012 20:22


tu sais ranimer les jolis souvenirs et nous évader !  Je te souhaite de réaliser ton rêve, Aimela.


Gros bisous

Aimela 29/08/2012 14:32



Je l'espère aussi mais c'est mal parti  Merci  Marianne et bises



Mony 28/08/2012 19:46


Un doux souvenir-périple que tu partages avec nous ! Merci !


Je te souhaite de retourner un jour là-bas.

Aimela 29/08/2012 14:35



Je n'en prenais pas trop conscience à l'époque et  je n'ai pas savourer à sa juste  valeus maintenant il est trop tard ... sauf si je gagne au loto  mais comme je ne joue pas ...  Merci Mony et bises



Solange 28/08/2012 16:01


Le souvenir d'un beau voyage, je te souhaite bien de pouvoir le refaire un jour.

Aimela 29/08/2012 14:37



Oui ce fut un beau voyage  mais je n'ai pas su à l'époque  l'aprécier à sa juste  valeur  quand à y retourner, j'aimerai bien mais mes finances ne me le permettent
pas  Merci Solange et amitié



Nina Padilha 28/08/2012 15:21


C'est si joli et tendrement nostalgique.
Puisses-tu réaliser ton rêve...
Bisous !

Aimela 29/08/2012 14:39



C'était un très joli voyage que je n'ai pas su à l'époque  aprécier à sa juste valeur cer j'étais trop jeune et maintenant il est trop tard car je n'ai pas les moyens de
partir  Merci Nina et bises



jacques 26 28/08/2012 11:03


revoir la bavière est l'un de mes rêves aussi


amitiés martine

Aimela 29/08/2012 14:42



Bon si je   gagne  au loto, on part amenant toute notre famille  mais pour ça, il  faudrait jouer...  chose que je ne fais pas    Merci Jacques et amitié



Loïc Roussain 28/08/2012 10:42


Je ressens ici les mêmes sentiments, car j'ai revisité ces lieux l'an dernier, alors que je les avais vus il y a plus de 40 ans, en camp d'ados ...


LOIC

Aimela 29/08/2012 14:46



Quelle chance pour toi d'être retourné là-bas, cela a peut-être  du beaucoup changer depuis   notre adolescence mais c'est vrai que les impressions seront toujours les mêmes.
 Merci Loïc  de ton passage  et de ton témoignage... Il faudrait que je me mette à jouer et surtout gagner pour que j'y retourne  



emma 28/08/2012 10:35


"un souvenir heureux est peut être sur terre plus vrai que le bonheur " (A de Musset)

Aimela 29/08/2012 14:47



Je n'ai pas su à l'époque en profiter pleinement et maintenant il est trop tard  Merci Emma  et bises