Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Frou-frou du Gabelou

Publié le par Aimela

      A l'atelier d'écriture  l'animatrice nous a écrit sur le tableau Frou-frou frou-frou . Il nous fallait nous débrouiller avec ça . Après  mure réflexion voici ce que cela a donné dans une tête   un peu déjantée

Tombouctou

Frou-frou du Gabelou

Frou-frou frou-frou tout est flou

Les hommes sont devenus fous

Ils trimballent des idées sorties des choux

Ils nous perturbent la tête comme des poux

Frou-frou frou-frou un tintamarre de biniou

Les gueux boivent comme des trous

Les filles de joie montrent leur genoux

Les ouvriers sont à bout

Les gamins tombent sur les cailloux

Frou-frou frou-frou il ne tape plus sur les bambous

Le fou ne restera plus dans les clous

Il s'envolera tel un hibou

Hou-hou, je le rejoins à Tombouctou

Je monterai des chevaux et des caribous

Ici, je n'ai plus rien à dire du tout.



 



 



Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Partager cet article

Repost 0

Des amis inséparables

Publié le par Aimela

 

 pluie et vent

J'ai deux amis . Je pensais que le soleil l'était aussi, je l'avais invité sur facebook, seulement il m'a fait un sale tour, il a quitté la Normandie avec de méchants propos alors je l'ai retiré de ma liste pour ne garder que le vent et la pluie. Eux ne me lâchent pas ou très très peu. C'est vrai que de temps en temps, ils partent en vacances mais ce n'est jamais bien longtemps. Que voulez-vous ? Ils ne peuvent pas se passer de moi. Lorsque je suis agréable avec eux, ils se font doux ou rafraîchissants sur ma peau. Lorsque je suis en colère,( eh oui ! Cela m'arrive de l'être quand ils ne veulent pas s'éloigner un peu plus dans le pays)Ils se déchaînent tous les deux et là, je ne suis pas la seule à recevoir les prunes. Ce sont des villages inondés, des arbres arrachés, la mer démontée, les bateaux en dérive mais Dieu quel spectacle ! Si on peut appeler ça spectacle. 

 

J'aimerai bien les retirer de mes amis facebook seulement, je sais que leur courroux me poursuivra partout où j'irai,que voulez vous ? Ils m'aiment de trop.

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

Daniel Ridgway Knight (naturalisme)

Publié le par Aimela

Il y a certainement d'autres peintres naturalistes mais j'ai choisi  celui ci pour fermer  la série   

 Daniel Ridgway Knight(1)

 

article de wikipédia

Daniel Ridgway Knight (né le 15 mars 1839 à Philadelphie, Pennsylvanie - mort le 9 mars 1924 à Paris) était un peintre américain.

 

En 1861, Daniel Knight vient à Paris pour étudier la peinture et rentre à l'École des beaux-arts, avec Cabanel comme professeur puis dans l'atelier de Charles Gleyre et plus tard dans celui de Jean-Louis-Ernest Meissonier.

 

En 1863, il repart aux États-Unis à l'armée et étudie les portraits et les expressions. En 1872, il revient vivre en France, dans sa maison et son atelier de Poissy. Il rencontre Renoir, Sisley.

 

Impressionné par le travail de Jean-François Millet en 1874 à Barbizon, il rencontre le peintre mais trouve que ses œuvres sont par trop fatalistes, il préfère peindre le peuple dans ses bons moments de tous les jours : des paysannes dans la nature ou aux tâches ménagères. C'est un peintre naturaliste.

 

À partir de 1883, il peint des vues de son jardin à Rolleboise, à l'ouest de Paris.

 

La Médaille d'argent et la croix de la Légion d'honneur lui ont été décernées à l'Exposition universelle de Paris en 1889 et il a été fait chevalier de l'Ordre Royal de Saint-Michel en Bavière à Munich en 1893. La même année, il reçut également la médaille d'Or de l'Académie des Beaux arts de Pennsylvanie à Philadelphie.Il meurt à Paris le 9 mars 1924

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0