Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

59 articles avec artistes-peintres-scupteurs

Frédéric Bazille

Publié le par Aimela

Dans ma série impressionniste, j'ai oublié Frédéric Bazille, très peu connu ( même par moi) malheureusement  mais qui vaut la peine qu'on s'y attarde. 

article wikipédia

 

Frédéric Bazille, né dans une famille de notables protestants de Montpellier (Hérault). Son père, Gaston Bazille, est agronome et sénateur2, sa mère Camille Vialars est héritière du domaine agricole de Saint-Sauveur à Lattes. Frédéric Bazille commence des études de médecine pour faire plaisir à ses parents. Mais la vocation est pressante : dès 1859, il suit des cours, au musée Fabre, de dessin dans l'atelier des sculpteurs montpelliérains Baussan père et fils3 et de peinture en copiant les maîtres anciens comme Véronèse.

En 1862, il part s'installer à Paris où il s'inscrit à l'atelier du peintre Charles Gleyre sous les conseils de son cousin peintre Eugène Castelnau. Il commence par se perfectionner en dessin, mais sait qu'il sera peintre. Dans cet atelier, il rencontre Claude Monet, puis Auguste Renoir. Très vite, un groupe se forme qui intègre Edgar Degas, Alfred Sisley, Édouard Manet, Berthe Morisot, Paul Cézanne, Camille Pissarro, Émile Zola, Paul Verlaine…

Plus favorisé qu'eux, il loue son premier atelier en 1864, puis il partage divers ateliers avec Renoir et Monet dès 1865. Il se sent prêt à participer au Salon de 1866 et soumet deux toiles à l'épreuve du jury : un sujet moderne Jeune fille au piano et une nature morte classique Poissons. Seule la seconde est acceptée comme le prévoyait d'ailleurs Bazille.

À Paris, la peinture n'est pas le seul centre d'intérêt de Frédéric Bazille. Il se passionne pour l'écriture, le théâtre, la musique, l'opéra. Il se lie d'une grande amitié avec Edmond Maître et fréquente en sa compagnie les concerts. Henri Fantin-Latour le représente debout de profil, à droite du tableau Un atelier aux Batignolles (1870). Il tente aussi de pratiquer l'eau-forte chez le galeriste-éditeur Alfred Cadart : on connaît une seule épreuve, La Vue de village.

Il passe généralement ses étés dans la propriété familiale du Domaine de Méric, à Montpellier, et face au village de Castelnau-le-Lez, domaine qui sert de décor à quelques-unes de ses toiles, comme La Robe rose (1864), Réunion de famille (1867) ou Vue de village (1868).

Sa palette s'éclaircit et se colore.

Le 16 août 1870, il s'engage au 3e régiment de zouaves, contre la volonté de ses proches, dans le conflit franco-prussien. Sergent fourrier puis Sergent-major, touché au bras et au ventre il meurt à 28 ans, le 28 novembre 1870, à la bataille de Beaune-la-Rolande.

La première exposition des Impressionnistes a lieu du 15 avril au 15 mai 1874 chez Nadar, boulevard des Capucines à Paris, quatre ans après sa mort sans qu'aucun de ses tableaux ne soit exposé. En 1900, le critique et historien Roger Marx, découvre Bazille et inclut deux tableaux dans sa grande exposition d'art français, organisée pour l'Exposition universelle de Paris.

la suite ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Bazille

La Vue de village.( eau forte) par Frédéric Bazille

L'Atelier de la rue de la Condamine , 1870

L'Atelier de la rue de la Condamine , 1870

réunion de famille par Frédéric Bazille

réunion de famille par Frédéric Bazille

Partager cet article

Repost 0

Romaine Brooks

Publié le par Aimela

C'est en allant sur la page facebook d'un de mes neveux que je suis tombée ( sans me faire de mal)  sur cette femme peintre et comme je suis curieuse, je me suis informée sur cette femme.c'est ce que je vous fait profiter aujourd'hui

article de wikipédia

Romaine Brooks, née Beatrice Romaine Goddard, à Rome le 1er mai 1874 et morte à Nice le 7 décembre 1970, est une peintre américaine.

Comprenant essentiellement des portraits, avec une palette sombre dominée par les gris, son œuvre est proche des mouvements symboliste et esthétiste du xixe siècle, particulièrement des travaux de Whistler. Quatre de ces portraits sont visibles dans les collections du Musée Sainte-Croix à Poitiers. La richesse des parents de l'artiste lui a assuré une aisance matérielle durant toute sa vie.

Peu après sa naissance, ses parents, de riches Américains, rentrent aux États-Unis. Sa mère la délaisse et lui préfère son frère, qui souffre de troubles mentaux. Elle maltraite Romaine, l'accuse d'être possédée par le diable, et finit par la confier à une famille pauvre de New York lorsqu'elle a sept ans.

En 1893, elle part pour Paris où elle chante dans des cabarets, à Rome pour étudier la peinture et à Capri. En 1901, elle revient chez sa mère pour s’occuper d’elle avant qu’elle ne meure de diabète. Son frère mort lui aussi, elle hérite de la fortune de son grand-père maternel.

En 1903 Romaine Brooks épouse son ami John Ellington Brooks, un pianiste bisexuel. Peu après, ils passent un accord selon lequel ils ne divorceront pas, afin de respecter les conventions sociales, mais ne vivront jamais ensemble. En échange, Romaine Brooks versera à son mari une rente mensuelle.

 

 

 

 

Vers 1904, insatisfaite de son travail, elle se met à travailler les gris, qui restent les tons dominants de ses œuvres ultérieures, peut-être influencées par Antonio de La Gandara qui réalise son portrait 

La carrière de Romaine Brooks, à son apogée en 1925 (ses toiles sont présentées à Londres, à Paris et à New York), décline à partir des années 1930. Abandonnant la peinture, elle réalise des dessins inspirés par son enfance malheureuse.

Elle meurt le 7 décembre 1970 à Nice. Un an après sa mort, la National Collection of Fine Arts (l'actuel National Museum of American Art de l'institut Smithsonian) lui consacre une rétrospective. L'intérêt du public pour l'œuvre de Romaine Brooks revenu, plusieurs autres expositions au cours des années 1980 seront organisées.

 

Partager cet article

Repost 0

Jaakko Pernu

Publié le par Aimela

 

Lampe gigantesque  au château de Caen

Le 17 novembre, j'avais un atelier aux  beaux-arts et à cette occasion, j'ai pu admirer l'oeuvre presque ( aujourd'hui, elle l'est) terminée  de Jaakko Pernu . Nous avons pu lui poser toutes les questions que l'on voulait et il nous répondait très gentiment.

il a sculpté cette lampe dans le froid et surtout sous la pluie pendant  8 jours, cela mérite le respect . 

Jaakko Pernu

Jaakko Pernu est né en 1958 à Kälviä, il est basé à Uleåborg, Finlande

Jaakko Pernu est un sculpteur sur bois et artiste finlandais. Souvent en saule, les œuvres sont généralement laissées aux éléments pour une décomposition dans un processus naturel.

 

 

 

 Il a travaillé avec des matériaux naturels depuis 1988 la création d'installations à grande échelle à partir de branches d'arbres et des troncs d'arbres trouvés sur place, savamment tissé ensemble, répondre au paysage.
Beaucoup d'œuvres de Pernu tirent leur inspiration de sa première vie, de grandir dans Finlande rurales de l'Est.Tout jeune, c'est en aidant    son père   à construire des bateaux en bois qu'il découvre les techniques d'assemblage et l'art de manipuler ce matériau pour créer de balayage, des formes élégantes, et cela est évident dans ses sculptures environnementales distinctes.
 

A l'invitation  du musée des beaux arts et du festival Les Boréales, l'artiste crée une oeuvre unique pensée pour le parc des sculptures. Installant un véritable atelier à ciel ouvert pendant la construction de l'oeuvre, il réalise une sculpture en bois, évoquant une gigantesque lampe. L'oeuvre laissée au gré du temps est soumise au processus de dégradation naturelle.

Implantée derrière l'église Saint Georges, cette création éphémère interroge notre rapport au temps et à la nature.

Jaakko a créé de nombreuses œuvres publiques à travers l'Europe et le Canada, y compris Oulu Museum of Art, Kotka Sculpture Park et Art Museum (Finlande), Arte Sella (Italie) Convention Vancouver Centre (Canada), Concord Park Place (Canada) et Fortum, (Moscou).
Sculpture dans la Sculpture Symposium international sauvage présentera la première occasion pour Jaakko pour créer une installation de la sculpture à grande échelle aux États-Unis ..

 

Vous pourrez voir d'autres oeuvres  Jaakko Pernu ici

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>