Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Poème pour vous et toi ( Papabul)

Publié le par Aimela

J'ai enfin trouvé une belle image pour agrémenter le beau poème  que Papabul  m'a offert et que je vous offre à mon tour ...
un pastel de Nathalie Picoulet


 Poème pour vous et toi

L’ambigüité de l’amitié

 

"Infini ?", demandes-tu,

"Jamais", répondez-vous.

Ainsi volent les mots et vivent les amis.

Heureux d'un seul baiser,

le pas hésitant sur un chemin qui nous mène on ne sais où.

 

"Encore" exiges-tu,

"Assez", me dites-vous,

Quand vous redevenez l'épouse de Monsieur,

Quittant le doux habit de papillon que je tisse pour toi

 

Mes mots sur tes mots,

qui nous inventent un amour bien insolite

Ta peau que j'imagine sur ma peau pour se taire enfin.

 

"Je t'aime" murmures-tu,

"Impossible" me dites-vous

En reprenant vos attributs de maman-sage,

Me laissant en plein naufrage,

mais heureux malgré tout de savoir que je retrouverai demain

ce parfum d'infini qui ne me quitte plus,

qui me viens de toi,

et je sais que vous ne l'oubliez pas non plus...

 

Et toi ? Demanderas-tu,

Moi, je nage en plein émoi,

lorsque vous êtes toutes près de moi

Je t'aime toi, qui que vous soyez :

une maman attentive

une épouse fidèle

ou un joli sourire dans mon jardin d'enfant...

 

Papabul

 

 

Publié dans Dons-de-mes-amis

Partager cet article

Repost 0

Jeux interdits

Publié le par Aimela

 Jeux interdits est un film français de René Clément, écrit par Pierre Bost et Jean Aurenche, sorti en 1952. Le film est basé sur le roman du même nom écrit par François Boyer.  Les acteurs principaux sont deux enfants Brigitte Fossey  et Georges Poujouly.


Au cours de l'exode de juin 1940 en France, un convoi de civils est mitraillé. Paulette, cinq ans, perd ses parents et se met à errer dans la campagne, serrant dans ses bras le cadavre de son chien. Dans les bois, elle rencontre Michel, un garçon de dix ans, qui l'emmène vivre dans la ferme de ses parents. Michel et Paulette enterrent le petit chien, puis se mettent à créer des sépultures pour tous les animaux morts qu'ils découvrent : rats, crapauds, poussins, etc. Michel ne trouve pas très réussies les croix qu'il fabrique et les deux enfants entreprennent de voler les crucifix qu'ils trouvent : sur le corbillard, à l'église, au cimetière.



La musique du film Jeux interdits est devenue au fil du temps plus connue que le film lui-même. Ce succès est dû au choix d'œuvres et à l'interprétation du guitariste Narciso Yepes et surtout à la fameuse romance que tout le monde a fini par identifier au film et dont l'attribution incertaine a conduit certains à affirmer que Yepes en était lui-même l'auteur, ce que lui-même n'a d'ailleurs jamais prétendu.



Le morceau emblématique, la fameuse romance a donc été longtemps considérée comme anonyme. Cependant, un article de Francisco Herrera donne une autre origine en présentant un fac-simile d'une œuvre manuscrite du début du XIXe siècle et dont le titre est Melodia de Sor; il s'agit de la même pièce que celle éditée par Narciso Yepes si ce n'est que comme dans une autre version éditée en 1927 par Daniel Fortea (qui était alors propriétaire du manuscrit) l'arpège y est inversé. C'est donc une indication presque certaine (sous réserve que le titre du manuscrit soit authentique) que cette romance peut être désormais considérée comme étant l'œuvre du guitariste et compositeur Fernando Sor.



 Si je vous parle de jeux interdits , c'est parce-que Merlin me propose de mettre cette musique en fond sonore à mon slam "Petite" Il a raison mais vous qu'en pensez vous ?



Publié dans divers-et-contre-tout

Partager cet article

Repost 0

Claude Monet

Publié le par Aimela

 

Dans ma série de peintres ou artistes, je continue l'impréssionnisme avec Claude monet . Viendront plus tard d'autres artistes  qui enrichiront mon petit blog


Il est né à Paris le 14 novembre 1840.

Sa famille s'installe au Havre en Normandie quand il a cinq ans.

 

 

En 1862, il étudie l'art avec Charles Gleyre à Paris où il rencontre Pierre-Auguste Renoir avec qui il fonde le mouvement impressionniste. Ils ont peint ensemble et ont maintenu une amitié durant toute leur vie.

 

Un de ses modèles Camille Doncieux sera quelques années plus tard son épouse. Elle lui servit plusieurs fois de modèle, notamment pour Femmes dans le jardin, peint vers la fin des années 1860. Ils déménagent dans une maison à Argenteuil, près de la Seine, après que lui et son épouse eurent leur premier enfant. Ils vivent ensuite à Vetheuil où Camille décède le 5 septembre 1879 ; il l'a peinte sur son lit de mort. Monet déménage alors dans une maison à Giverny en Haute-Normandie où il aménage un grand jardin.

 

En 1872, il peint un paysage du Havre : Impression, soleil levant qui se trouve au Musée Marmottan à Paris. Cette peinture fut présentée au public lors de la première exposition impressionniste en 1874. La manifestation ne fut pas le grand succès attendu par les peintres et un grand nombre de comptes-rendus furent assez hostiles, particulièrement celui provenant du critique Louis Leroy du Charivari qui, inspiré du tableau de Monet se servit du mot impression pour se moquer du style des exposants. Lors de la troisième exposition impressionniste, en 1876, les peintres eux-mêmes utilisent ce terme d'impressionnisme pour identifier leur style.

 

Le courant impressionniste découle du réalisme dans ce sens qu'il s'attache à l'observation de la réalité, mais il s'en éloigne de par cette impression résultant de la vision de l'artiste, attaché à saisir l'éphémère, le fugitif contenu dans une nature vivante, qui évolue sous le regard du peintre. Ce mouvement perpétuel est donc suggéré par la touche vive constituée de pigments purs, caractéristique des peintures impressionnistes.

 

 

 

Durant les années 1880 et 1890, Monet peint une série de peintures de la cathédrale de Rouen, à partir de différents points de vue et à différentes heures du jour. Vingt vues de la cathédrale sont exposées à la galerie de Durand-Ruel en 1895. Il fit également une série de peintures de meules de foin.

 

Lors de son premier déplacement au Royaume-Uni, en 1870, pour fuir la guerre franco-prussienne, il a l'occasion d'admirer les œuvres du peintre britannique Turner (1775-1851) et est impressionné par sa manière de traiter la lumière, notamment dans les œuvres présentant le brouillard de la Tamise. Il rencontre, à cette occasion, le peintre américain Whistler (1834-1903), également influencé par Turner, avec lequel il se lie d'amitié.

 

 

Les nymphéas dans le jardin de Claude Monet à Giverny. Ce qu'il voit à Londres l'incite à y revenir plusieurs fois. Et, lors de séjours de 1899 à 1901, prolongés par son travail en atelier jusqu'en 1904, il peint une autre série de tableaux, près d'une centaine, sur le thème du brouillard de Londres sur la Tamise rubrique Chroniques artistiques.

 

Monet aimait particulièrement peindre la nature contrôlée : son propre jardin, ses nymphéas, son étang et son pont. Son jardin consistait en un pré planté de saules et un marais. Il a également peint les berges de la Seine. En 1914, Monet commençe une nouvelle grande série de peintures de nymphéas, à la suggestion de son ami Georges Clemenceau.

 

Il est décédé le 5 décembre 1926 et est enterré dans le cimetière de l'église de Giverny.

 

Une fondation a été créée. Entre autres activités, elle entretient et ouvre au public sa maison à Giverny.

Si vous voulez voir quelque oeuvres de cet artiste, je vous mets le lien




http://www.impressionniste.net/monet.htm


Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>