Mathilde de Flandre

Mathilde de Flandre (Mathilda van Vlaanderen en flamand) (v. 1031 – Caen, 2 novembre 1083), fut l'épouse de Guillaume le Conquérant, et donc duchesse de Normandie et reine consort d'Angleterre.

 


Elle était la fille de Baudouin V (v. 1012-1067), dit Baudouin de Lille, comte de Flandre, et d'Adèle de France (1009-1079), comtesse de Corbie, et donc par sa mère, petite-fille du roi de France Robert II.

 


Elle était la sœur des comtes de Flandre Baudouin VI (v. 1030-1070), dit Baudouin de Mons, et Robert Ier (v. 1031-1093), dit Robert le Frison.

 


Malgré l’opposition du Pape,vers 1052, elle épousa le duc de Normandie Guillaume de Normandie le Bâtard puis Guillaume le Conquérant, fils illégitime de Robert Ier (v. 1010-1035), dit Robert le Diable, duc de Normandie, et d'Arlette de Falaise. Ils eurent dix enfants. Au-delà de l’intérêt politique, Guillaume et Mathilde étaient également mus par l’amour. Toutefois, leur consanguinité au cinquième degré était un facteur discriminant aux yeux du Pape Léon IX. Pour ne pas s’aliéner l’Eglise, ils construiront à Caen deux superbes abbayes : l’abbaye de la Sainte-Trinité, dite Abbaye aux dames et l’abbaye Saint-Etienne, dite Abbaye aux hommes. Elles recevront respectivement les tombeaux de Mathilde et de Guillaume.

 


Elle fut l'instigatrice de la tapisserie de Bayeux, on pense que ce sont des moines qui l'ont brodée


 


Classée "Mémoire du Monde" par l'UNESCO, la Tapisserie de Bayeux est une broderie, longue de 70 mètres, réalisée au XIe siècle.

 


Célébrant la conquête de l'Angleterre par Guillaume, duc de Normandie, cette toile de lin a probablement été brodée par des moines dans le sud de l'Angleterre après la bataille d'Hastings le 14 octobre 1066.

 


Animaux mythologiques, navires vikings, cavaleries normande et saxonne illustrent les exploits de Guillaume et de son adversaire Harold, autre prétendant au trône d'Angleterre.