Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'amoureux secret ( l'oeil qui court)

Publié le par Aimela

 Toute agitée par  ses pensées Déborah ne  s'est  pas aperçue  qu'un homme dans l'ombre  était tombée  amoureux d'elle , c'est ce que raconte

l'oeil qui court  qui a  vu et raconte  tout . Je l'en remercie     

 

 

 coeur amoureux

 

L'amoureux secret

 

Lui, il est fol amoureux de Déborah.

Ce jour là, quand il l'a vue sortir de son cours de danse, un chapeau de paille laissant passer des dentelles de soleil sur son visage, sa jupe légère s'envolant autour d'elle, il a senti qu'il ne l'oublierait pas.



Cela fait trois ans. Ses absences lui laissent des vides parfois douloureux. Il n'en dit rien, ne veut pas devenir pesant. Alors de temps en temps, quand elle part, sautillante vers des ailleurs qui lui échappent, il la suit. C'est un jeu. Elle ne doit pas savoir. Il lui vole des bonheurs d'amour. Il l'épie. Avide de la connaitre sans lui.


Elle est avec Julie à la terrasse d'un café. Aujourd’hui, elle est grave. Julie pleure. Elle se fait tendre, réconfortante. Il l'imagine avec leurs enfants. Quand voudra-t-elle un enfant ?

Il rentre maintenant. Plein de cette question

 

   



L'oeil qui courre

Publié dans Auteurs-amis

Partager cet article

Repost 0

Tout rose ( Mimi)

Publié le par Aimela

 

Je vous ai déjà déposé des poèmes de Mimi, en voici encore  un  vu  qu'en ce moment, je n'ai pas beaucoup de temps  pour écrire.

 

éléphant rose

   Tout rose


Première chimio, quel nom à la con !...

Si encore ils avaient trouvé un nom ! en rose !

Comme la cirrhose ou la sclérose !

Histoire de voir la mort en rose !

 

Au pied du lit,

J’ai vu inscrit MED

Bravo !

Je suis au Club MED !

Mais la chambre était sans lumière ;

Pas de fenêtre sur la mer.

L’infirmière avait branché la perf

Dans mon boîtier,

Quel luxe ! j’avais la télé !...

Un reportage sur les éléphants

Je les ai vus tout rose …

Et j’ai sombré dans le néant.  

 

Mimi

 

 

 

 

Publié dans Dons-de-mes-amis

Partager cet article

Repost 0

Un instant de calme

Publié le par Aimela

pattes de mouches

D'un caractère impétueux Déborah mène une vie à cent à l'heure mais aujourd'hui, Déborah est fatiguée, elle se laisse glisser dans le canapé dérangeant ses cahiers emplis de pattes de mouches. C'est naturel chez elle de laisser des notes ici ou là. Son penchant va vers des petits bouts de papiers de couleur qu'elle regroupe dans les cahiers, lorsqu'il y en a de trop à la traîne. Dans son canapé, Déborah retient l'instant de silence, histoire de confier plus tard ses songes à ses hypothétiques enfants.


Encore cinq minutes se dit-elle afin de pas effrayer le calme. Elle refuse qu'il aille à sa place au rendez-vous fixé par son amie Julie. Il se lèverait alors, mettrait son manteau, sortirait et courrait écouter les confidences de Julie. Envahie par l'image incongrue du calme fuyant, Déborah se secoue d'un coup.


Déborah se lève du canapé, ajuste sa veste, change ses chaussons pour de jolis escarpins rouges, elle passe la porte et la ferme. L'âme en vadrouille, elle marche dans les rues de la ville, abritée sous son parapluie. Elle ne prend pas les transports en commun , trop onéreux pour sa bourse vide et puis marcher fait circuler le sang, elle pourra vivre des siècles dans cette condition .

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>