La seule

Publié le par Aimela

Texte réédité

 

théâde Caen                                                                

Théâtre de Cae


 

C'est la seule qui compte, la première, celle qui imprègne un être à jamais...


 

J'avais six, voire sept ans… Peut-être était-ce même avant ma naissance ? Qui sait ce que l'on ressent dans le ventre de la maman qui applaudit à tout rompre l'époux jouant sur scène ? L'odeur du théâtre a trouvé place chez ma mère, elle a suivi le cordon ombilical pour parvenir jusqu'à moi. Toute petite, tassée, l'odeur a empli mes jeunes narines me donnant un grand nez pour humer encore et toujours les émotions et quelles émotions !


 

Celui qui n'a jamais connu ça ne peut pas comprendre l'ivresse d'un monde bizarre qui fait de la vie tout ce que l'on désire sans s'attirer les foudres des bombes.


 

Le théâtre a bien changé, les pièces, les metteurs en scène aussi. Mais le bâtiment garde le tout bien imprégné en lui : la scène, les costumes râpés, les instruments rouillés, le rideau rouge effiloché et disparu depuis des lustres. Les pierres quant à elles conservent éternellement les effluves d'émotions.


 

Le théâtre a son odeur et je la reconnaîtrai partout où j'irai.


 

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L


Il est prenant ce texte. Dis moi, le théatre aussi a changé !!!! Me dirais tu comment ?


En tout cas, cette passion qui est en Toi pour Lui, je l'aime beaucoup. Merci joli prénom.



Répondre
A


J'aime  autant le théâtre mais je déplore le manque de décors  qui font partie  intégrante  de ce qui en fait le charme, c'est du au manque  de subventions qui font que
les  petites mains( décorateurs, couturières) qui bossaient  cachées derrière chaque pièce disparairraissent . Les scènes sont vides C'est vrai que cela fait ressortir  les textes mais il manque une magie et c'est bien dommage. Merci 
Liedich  et amitié



N


Joli texte ! Moi aussi j'aime le théâtre cette proximité, cette vie ... Mon rêve encore à réaliser : aller une fois à la comédie française (comme je suis allée à l'Opéra Garnier  il y a
deux ans ) j'ai déjà vu la troupe en tournée à Marseille deux fois, mais les voir dans la salle Richelieu quel bonheur ce doit être! Je vais au théâtre trop peu ) à mon goût mais je n'aime pas y
aller seule ... aussi je dois trouver que!qu'un pour m'y accompagner  ... Bises Martine !



Répondre
A


J'espère que tu réaliseras ton rêve. Je ne suis jamais allée dans un théâtre à Paris et avec l'association , on va essayer d'aller voir une pièce dans une des belles  scènes de la
capitale,  cela pour les fêtes de fin d'année, j'espère qu'on le pourra malgré les baisses de subventions  . Merci Nicole  et bises



Q


Je n'avais pas réfléchi à cet aspect... mais c'est vrai, le lendemain ou la veille, la pièce serait différente.


Merci, Aimela.


Passe un beau WE de Pâques.



Répondre
A


Merci de ton  repassage  Quichottine sur mon blog. bonne semaine et  bises



Q


J'aime le théâtre... Je ne me suis jamais demandé si c'était une question d'odeur, de sensation... et pourtant, je sais que ce que l'on peut ressentir dans une salle pleine, où l'on voit les
acteurs comme si l'on pouvait les toucher, sentir leur souffle, est bien différent de tout autre spectacle.


 


Merci pour ce texte, Aimela.


Il est superbe !


 


Passe une belle soirée.



Répondre
A


Le théâtre est vivant, une pièce  jouée un soir  sera différente le lendemain  selon la salle, les comédiens  etc... Ce n'est pas pareil au cinéma, on voit un film , le
lendemain il sera  le même. Oui le théâtre  est source d'émotions incomparables ailleurs Merci 
Quichottine  et bises



R


Il est magnifique ton texte, un vrai poème en prose et en hommage à un lieu qui t'est cher... Bravissimo ma sorcière bien aimée!



Répondre
A


Merci infiniment  Viviane, c'est vrai que j'adore le théâtre , lorsque je peux jouer, je le fais  avec bien de difficultés  maintenant que je n'ai plus de mémoire( je ferai 
le mime marceau Bises



M


lieu de moqueries, palabres etc........


 


mais quel changement


 


bisous


 


michel



Répondre
A


Le théâtre a une âme surtout  si le  batiment est agé Merci Michel  et bises



E


C'est vrai que le théatre a son odeur... C'est étrange mais je suis d'accord... A l'odeur on peut le reconnaitre... D'où vient cette odeur si caractéristique? Des émotions nées chez les
spectateurs? De ces émotions impregnées au plus profond des murs?



Répondre
A


Au cinéma, il y a aussi des émotions et pourtant, il n'y a pas  d'odeurs, je pense qu'il y a autre chose en plus:la magie Merci Elo, bonne journée



A


Comme je te comprends ! C'est si vrai que certains lieux ont une odeur particulière qui nous suit toute la vie ; perso ... c'est l'odeur de l'école, de la
craie ...



Répondre
A


Pour ce que qui est de l'école, je n'ai pas particulièrement de bons souvenirs, bien au contraire  mais bon , c'est la vie. Merci Annick , bises



S


Les odeurs qui ont marqué notre enfance nous restent pour la vie. Je comprends.



Répondre
A


On peut tout oublier  mais comme tu le dis si bien, les odeurs de notre enfance ne s'effacent jamais Merci
Solange



C


c'est vrai chacun sa passion et quand une personne ne partage pas la même passion, peu importe la passion , et bien non, ils ne peuvent pas comprendre


Bisous



Répondre
A


On ne peut pas comprendre la passion de l'autre si on a pas la même , certains font des efforts ...pourtant Merci Corinne
et bises