Le train de Lilotte

Publié le par Aimela

Poème réédité

Le train de Lilotte



Dans un pays imaginaire
Qui je vous  assure,
N'est pas  une imposture
Ne manque pas d'air.
Siffle allégrement un petit train.
Il  amène  ses passagers
Doucement et sans danger.
Pas besoin  de courir,
Les choses arrivent à point,
Se dit la gentille  Lilotte,
Une fille, un brin rigolote
Regardant  par la vitre,
Le monde changer de chapitre
Elle éclate de rire.


Les arbres font de l'ombre aux fleurs
Les fleurs embrassent  l'herbe
L'herbe, de plaisir  en devient rose
Rose, la robe de  Lilotte
Lilotte, endormie dans le wagon
wagon attaché au train
Train  guilleret , sifflant
Au bon air du printemps
 Printemps  disparu  pour l'été
L'été n'était  lui aussi que de passage
Fait place  à l'automne rouge et or
Or ?  Non argent  et blanc les  frimas de l'hiver

Le petit train s'arrête
Lilotte   ne s'en aperçoit pas,
Elle rêve, rêve encore et  toujours...
De  paradis sur terre
 
 

Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
bonne soirée - je viens de chez Quichottine - très joli poème gai
Répondre
S
J'arrive de chez Quichottine et je découvre ce joli poème très frais, j'aime beaucoup.
Bonne soirée
Répondre
A
Merci Santounette de ton gentil commentaire. Bon weekend :)
P
Mais oui, c'est un vrai petit train, celui de ton poème. Comme une petite chanson qui trotte dans la tête. Tête de Linotte ? En tous cas, elle s'est endormie. Rien de tel pour passer les saisons.
Le Quichotrain en gare.
Bonne fin de dimanche
Répondre
A
Merci Pimprenelle pour ton gentil commentaire . je te souhaite une bonne semaine :)
M
Merci pour ce joli poème qui nous fait voyager à travers les saisons et qui nous rappelle nos quichotrains ...
Belle journée
Amicalement
Marie
Répondre
A
Merci Marie pour ton gentil commentaire, je te souhaite une bonne semaine :)
J
Un très joli poème sur la joie de prendre le train et d'observer le nature et les éléments qui changent au fur et à mesure du trajet. Lilotte la rigolote, les fleurs qui dévorent l'herbe. un joli style. bravo !
Répondre
A
Merci Jerry pour ton gentil commentaire :) bonne semaine
M
Martine de "quai des rimes" ne peut qu'aimer les poèmes sur les trains et celui ci est fort beau. Merci de ce plaisir de lecture et aussi à Quichottine qui me l'a fait découvrir. Belle fin de semaine
Répondre
A
Merci Martine , ton commentaire me comble de plaisir car pour tout avouer, j'ai bien du mal avec la poésie :) Bon weekend :)
R
Magnifique ce texte, avec ses versets qui entrainent les suivants, comme autant de wagons en route... Idée de génie! j'adore!! (ps: je viens de chez Quichottine, qui nous a aiguillés chez toi...) :)
Répondre
A
Je suis contente que mon petit poème te plaise :) Merci Rebecca et bon weekend :)
S
J'ai fait un beau voyage dans ton petit train. Un poème entrainant.
Répondre
A
Merci Solange et amitié
C
Elle est rigolote cette Lilotte et j'espère que ce n'est pas une tête de linotte car elle est rêveuse.
J'adore tous ces petits trains et dés que je peux, dans les régions que je visite, s'il y en a, je les prends.
Belle soirée à toi.
(j'oubliais, c'est bien écrit, c'est gai, frais et guilleret)
Répondre
A
Merci infiniment clara , c'est gentil, la poésie n'est pas ce que je réussis d'habitude :) Bonne fin de semaine et amitié
R
une petite balade dedans me dirais assez. Bisesssssss
Répondre
A
Il est ouvert gratuitement à tout le monde alors tu peux monter :) Merci Renée et bises