Vertaphobie*

Publié le par Aimela

rat

Une souris verte qui courrait dans l'herbe...

Vous m'auriez chanté cela il y a un an ou deux, j’aurais hurlé : Stop ! Au secours ! Tant j'avais la phobie non pas des souris, quoique,  mais du vert. Imaginer cette couleur était un calvaire. Pour une normande c'était un comble.

La vertaphobie* est arrivée d'un coup sans savoir pourquoi. Un jour, je me suis mise à détester cette couleur à tel point que je ne pouvais ni toucher, ni manger de légumes. Je prenais une pince pour pêcher mon courrier céladon dans ma boîte aux lettres. Je ne vous explique pas l'angoisse lorsque j'entrais dans les toilettes amande de mes amis. J'étais terrorisée lorsque je devais acheter une bouteille de vin dans un magasin. Le sort était contre moi, cette teinte était partout et je me débattais dans tous ces tons verts qui me cherchaient et me trouvaient alors que je me désirais tranquille dans le bleu du ciel, le rouge du coquelicot, le jaune du bouton d'or, le marron des troncs d’arbres.... Lorsque je m’adonnais à la peinture, une seule goutte verte tombée malencontreusement sur mes mains et je m'enfuyais me les laver immédiatement. Pour ce qui était des mélanges de couleurs, je faisais en sorte de ne jamais mêler le bleu avec le jaune. Quelle galère ! Voir plus, un véritable enfer ! Je ne pouvais plus continuer à vivre ainsi...

Un jour, j'ai compris d'où venait cette phobie. Un soir que je regardais la télé j'ai vu un geant, tout vert... Il est sorti du petit écran et m'a fait une déclaration d'amour. Dieu qu'il était moche, je l'ai renvoyé mais toutes les nuits il me hantait. Il m'a fallu pas cent mais quatre- vingt dix neufs séances chez la psy et je me suis prise par la main qui n'est pas verte ; mes plantes crevaient, elles le font encore aujourd'hui. Je me suis mise tout doucement à aller vers les tons moins difficiles à appréhender et surtout vers ceux qui me seraient les moins dérangeants. Les verts à consonances bleues pour commencer puis... petit à petit, je me suis approchée des verts foncés acceptant de déboucher les bouteilles offertes ou de toucher le houx déposé près du sapin de Noël au centre socioculturel. J'ai aussi accepté les tableaux offerts par mes amis qui sont exposés sur mes murs.

Je parviens aujourd'hui à utiliser ces verts sombres pour mes propres oeuvres mais sachez que je fuis toujours lorsque je vois les feux tricolores virer au vert et qu’il m'a fallu quelques heures de relaxation avant d’oser entrer dans un magasin dont les murs, les chariots, les paniers et les vendeuses sont affublés d'un horrible vert... fluo. Je demande à notre charmante aubergiste qui a toujours du cœur de ne point m'envoyer de photo de ce fluo, j'en ai ma dose pour aujourd'hui et... demain .

geant-vert-champ

 vertaphobie *Mot n'existant que dans ma tête, le vrai nom est chlorophobie


Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

liedich 05/07/2010 18:53



bon j'ai quand même rapidement éclaté de rire en me disant : mais ma Sorcière est tombé sur la tête et son sang est vert ! Je crois pourtant que tu n'as pas menti et là je me dis que quand même
c'est parfois bien dur ce qu'il nous arrive !!!!


Bon, alors l'espoir... ah mais je comprends tout, pas é tonnant que tu sois si défaitiste !


Je progresse. Douce soirée. Et chantons ensemble: une souris verte....



Aimela 08/07/2010 10:16



Comment ça tu as ri ? Mais c'est tragique mon histoire . Je ne suis pas si défaitiste que
ça  dans la vie quoique sur un sujet, ce n'est pas du défaitisme mais du réalisme  et crois moi, ce n'est pas beau. Merci Liedich



Russalka 29/06/2010 09:43



Ah... je comprends mieux ;o). Le vert est une couleur difficile en peinture, pour moi le peintre qui a su le mieux la traîter est Gauguin...



Aimela 29/06/2010 09:58



Le vert  est difficile en peinture mais aussi banni  au théâtre , aimant ces 2 arts, tu comprendras qu'il ne passe qu'à petites doses  chez moi  mais je me soigne . Merci Viviane et bises



Solange 29/06/2010 03:54



Je reconnais qu'il y a des couleurs agressantes, mais ça dépend ou elles se trouvent. Le vert il y en a partout surtout l'été.



Aimela 29/06/2010 10:00



Le pire c'est qu'il y en a partout, j'étais bien obligée de me soigner  pour en accepter  quelques uns  sinon, c'était l'enfer assuré Merci Solange  et amitiés



Clo 28/06/2010 23:18



mort de rire... Ainsi donc c'est de là que te vient cette phobie ?  J'en reste le "bec cloué"... Bon ben je te souhaite de rencontrer un schtroumpf alors ....


Merci pour ce bon moment de joyeuse lecture. Bises à toi.


Clo


 



Aimela 29/06/2010 10:07



 Ce géant et d'autres  facteurs  intimes  que je n'écrirai pas  ici m'ont donné cette horreur  du vert.  Il est vrai que c'était une phobie ingérable, il m'a
fallu m'en occuper  sinon c'était l'enfer vu  que je suis entourée que de ça lorsque je sors . je veux bien rencontrer un schtroumpf et surtout prof , il est trognon  et vu ma
taille, cela ira  à merveille Merci  Clo et bises



michel 28/06/2010 22:48



je sais mes tableaux ne te plaisent pas  lorsqu'il y a du vert.


mais, je pense que chacun a  sa couleur favorite (pour ma part le bleu)


c'est Pierre Perret qui a fait une chanson: je suis vert,vert........


bonne nuit, bisous


michel......de caen



Aimela 29/06/2010 10:14



Si Michel tes tableaux me plaisent, j'ai mis dans la salle celui que tu m'as offer et crois moi qu'il y a du vert  puisque c'est une maman et sa petite fille  cueillant des fleurs dans
un champ. Il est vrai que tu as mis beaucoup de couleurs dans le champ  cela coupe  un peu la monotonie 
Les arbres  pas de soucis , j'ai fait la paix avec leurs feuilles , tu vois  cela s'arrange . Moi j'aime
toutes les couleurs avec une préférence pour le rouge . Merci Michel et bises 



Babeth 28/06/2010 22:28



Hi hi... Tu ne pouvais pas faire de prêt à CETELEM alors?... Hi hi hi...


Mais le pire, c'est que ce géant vert ne sait faire que du maïs jaune! Il y a de l'abus! Hi hi. Sacrée Aimela!



Aimela 29/06/2010 10:21



Aucun risque que je fasse  de la pub pour cétélem, hulk et le maîs  mais la pub que je trouve la plus débile c'est celle du groupama elle s'appelle Cerise, elle est blonde  avec
une robe blanche à gros pois verts , une horreur . Merci Babeth et bises



emma 28/06/2010 17:33



ah oui , ton géant vert m'a beaucoup marquée - jamais pensé qu'on pouvait fantasmer dessus !!! Emma



Aimela 29/06/2010 10:30



Mais je ne fantasme pas sur le géant vert, il est vraiment  trop moche c'est juste un alibi  pour ne pas dire
vraiment ce qui m'a fait détester cette couleur  et qui est vraiment plus profond et intime mais je me soigne  hihi !  Merci  Emma et bises



Mony 28/06/2010 11:17



Dommage, il a un petit côté prince charmant ce géant vert.Il serait bien assorti à une petite normande...


Bises, Mony



Aimela 29/06/2010 10:33



Il a peut-être un petit côté prince charmant  mais pas pour moi, j'ai une copine qui m'a proposé un  schtroumpf, je crois que je vais prendre, surtout prof , il est trognon Merci Mony et bises



jacques 26 28/06/2010 10:43



pour moi le vert veut dire vie et qu'elle vie !!! la nature  contient beaucoup de vert et c'est tant mieux


amitiés martine



Aimela 29/06/2010 10:38



Comme je te comprends toi qui aimes tant la nature tu vois dans le vert, la vie  mais moi je vois la vie dans le bleu, le rouge, le jaune, le orange , enfin toutes les couleurs sauf  le
... vert Merci Jacques  et amitiés