Mes parties de Cathédrale

Publié le par Aimela

 

  Une proposition sur la cathédrale   pour la petite fabrique d'écriture

 

Cathédrale 1

 

 


 

Mes parties de Cathédrale

 

Lorsque j'ai lu la proposition sur la cathédrale, je me suis demandée ce que j'allais bien pouvoir écrire. Je n'ai pratiquement rien fait de bien dans ma vie , enfin, rien qui puisse me porter aux firmaments. Certes, je fais partie d'une association, je peints, j'écris, je joue occasionnellement sur scène. Cela sera vite oublié, surtout par mes enfants et ma famille qui n'en ont rien à faire. Quand à moi ? Oui bof ! Pas mal mais cela ne bâtit pas vraiment ma cathédrale. J'ai pioché, dans mon passé.

 

Au premier abord là non plus, rien de bon. Vous allez me dire que je suis défaitiste ou que je manque de confiance en moi. Si je dis ça, c'est sûr qu'il y en a un ou deux d'entre vous qui va se jeter sur moi telles des proies pour me houspiller  ne vous cachez pas . hihi !  Je vous vois derrière votre écran , n'oubliez pas que je suis une sorcière... Je suis réaliste, je connais mes limites.

 

J'ai donc rangé cette proposition dans un coin de mon cerveau une nuit ou deux, le temps qu'elle fasse le tour pour récupérer les données de mon  cerveau...

 

J'aurai pu ne pas écrire sur cette proposition ou bien alors de ne pas mentionner le début de mes réflexions. Si je le fais c'est parce-que vous êtes des amis et puis c'est grâce à vous que ce texte est né. Vous êtes une partie de ma cathédrale. Sans vous je n'existe que peu mais un gros peu. Il ne faut pas exagérer non plus, j'ai ma fierté. Si j'ai du courage face à mes soucis c'est dans vos textes, vos images, vos gentils mots que je le trouve. Il y a eu des instants, des mois voir des années où tout était sombre , voir même mortel si j'étais suicidaire. Rassurez vous, je ne le suis pas. Je vous préviens, vous aurez la sorcière sur le dos encore un bon bout de temps

 

Vous allez me dire que c'est bien joli tout ça mais comment ai-je pu construire l'autre partie de ma cathédrale ? J'ai eu ma réponse en regardant la photo de mes parents, décédés, il y a bien longtemps. Ce sont eux qui m'ont transmis la force de faire front à n'importe quelles circonstances.

 

Cette cathédrale, je l'ai bâtie à partir de tout ça , jour après jour sur les coups durs, les trahisons, la maladie, avec comme arme, un nez de clown ou une grimace dans le miroir et ça … j'en suis fière et personne, oh non personne ne peut me l'enlever.

 

une des tours de la cathédrale

 


Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

michel 09/12/2010 12:58



moralité : tu fais un article pour dire en termes voilés que tu ne fais pas d'articles


chapeau la sorcière, faut le faire


bisous...michel de caen



Aimela 10/12/2010 10:58



Je ne sais pas quoi te répondre   car je n'ai pas trop compris  mais pas grâve. On en reparlera 
un jour si j'ai un peu de temps  pour passer te voir. Merci Michel et bises



liedich 09/12/2010 07:21



Coucou du jour, bonjour Joli prénom.....



Aimela 10/12/2010 10:59



Coucou poète, j'espère que dans ton sud, il fait moins froid  qu'en Normandie . Merci et amitié



corinne 07/12/2010 18:58



Ton texte est superbe, c'est vrai la vie nous apprend à devenir solide


Elle est splendide cette cathédrale, j'ai visité celle d'Amiens et de Chartres vraiment monumental et elles ont une telle force de caractère, que depuis toutes ces années, elles sont encore bien
présentes, pourtant elles en ont subies des choses elles aussi


Bisous la sorcière au nez rouge



Aimela 08/12/2010 11:02



J'ai visité la cathédrale de  Rouen  mais aussi celle de  Strasbourg, il y a très longtemps . J'ai vu aussi la cathédrale de Chartres  et ses magnifiques  vitraux
J'imagine  très bien  le travail ( au risque de leurs vies) de tous les ouvriers de l'époque de la première pierre à la flèche finale. Merci  Corinne et bises



liedich 07/12/2010 12:00



Un nez de clown.... une sorcière...un prénom en trompe coeur.... tout cela c'est Toi et j'aime beaucoup cela. Comme ce bout de dentelle de pierre, je suis respectueux de ta force et
l'avouerais-je, je l'emprunte.


Douceur à Toi, joli prénom. Merci d''exister.



Aimela 08/12/2010 11:05



Emprunte, emprunte sans soucis  car il y a dedans  une partie de  ce que tu me donnes   et
pour cela je te remercie  Liedich, le poète . Bonne journée



Fabienne 07/12/2010 07:26



Très touchant et magnifique texte que tu nous offres là ma chère Aimela. Pour les photos , c'est la cathédrale de Rouen si je ne me trompes pas
?!


 Bisous et au plaisir !



Aimela 07/12/2010 09:52



Oui, c'est bien la cathédrale ce Rouen que j'avais pris en photo  lors de ma visite  en juin, un joli souvenir . Merci de ton gentil commentaire ainsi que de l'adorable chaton . Bises



Clo 06/12/2010 21:34



Tiens c'est malin... Tu m'as mis les larmes aux yeux. Elle est magnifique ta cathédrale Aimela, elle a un choeur... euh... un coeur comme ça !


Très grosses bises à toi. Clo



Aimela 07/12/2010 09:57



Désolée pour les larmes, je me rattraperai  avec un texte drôle, je crois que j'en ai  quelques uns dans ma caboche, il me reste à les taper . Tu fais partie de mes amies même si on ne sait jamais vu  dans le réel, je ne pouvais pas t'oublier  dans le
choeur   de la cathédrale . Merci infiniment d'être ce que tu es  et du gentil commentaire . Bises Clo



Câlinou 06/12/2010 18:12



Construire sa vie et est en être fier peut nous demander toute une vie. Se retourner sur son parcours faire demi-tour (sans tébucher) et faire son propre état des lieux non pas comme un vulgaire
dépôt de bilan mais comme un édifice construit à la sueur de son front et de son âme, une bicoque pour certains ou pour les ambitieux une cathédrale afin de leur montrer aux autres qu'ils ne
peuvent plus de toucher d'atteindre maintenant que tu es montée bien haut (dans les nuages) et les pieds fermes et droits. Une belle image de toi et beaucoup d'espoir pour nous autres ...



Aimela 07/12/2010 10:35



Je ne suis pas montée plus haut que  mes 1, 56 m , tu peux  peux encore toucher ma tête Très gentil ton
commentaire et me va droit au coeur . On se connaît dans la vie réelle  et tu sais à quel point, je peux être "déboussolée"  par moments . Merci Calinou et bises



Russalka 06/12/2010 17:21



C'est beau et doux de savoir que nous faisons partie de ta cathédrale...



Aimela 07/12/2010 10:39



Ce n'est pas pour  faire beau, c'est vrai.  Des rencontres  comme la tienne même virtuelles, m'enrichissent  infiniment et je  t'en remercie  Viviane . Bises



mony 06/12/2010 16:52



Quelle belle idée de nous associer aux murs de ta cathédrale. Ensemble on est plus forts. Ma cathédrale à moi est faite d'arbres, de nature et bien sûr d'amitiés comme la tienne. Bises, sorcière,
Mony



Aimela 07/12/2010 10:44



C'est un fait, j'ai besoin de me nourrir  de toutes mes passions  et de tous mes amis dont toi  afin  de ne  pas  dégringoler  trop bas  quand tout va
mal.Comme tu le dis si bien , c'est ensemble qu'on  est plus fort . Merci  Mony et bises



Solange 06/12/2010 14:52



Le fait d'avoir élevé des enfants c'est une bonne partie de la cathédrale dans un édifice le moindre pillier compte. Je trouve que la tienne est assez bien réussie.



Aimela 07/12/2010 11:28



Il est vrai  que chaque pilier compte, le fait d'avoir élever mes enfants cela en a construit un peu mais j'avais besoin de plus , beaucoup plus  pour résister aux affres de la vie.
Merci  Solange  et bonne journée