Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défi « L’Alphabet à thème » , lettre I

Publié le par Aimela

Pour le blog de tous les défis : ici 

les mots sont iceberg, idéal, ignoble 

 

Raccourcir l'abécédaire  ainsi ( je n'ai pas fait le h et je louperai sûrement  d'autres lettres) est ignoble de ma part  mais j'ai une excuse, je me suis investie dans un  spectacle qui aura lieu  dans mon quartier  au mois de mai. Je vous  en reparlerai au moment voulu 

L'idéal serait que j'ai plusieurs mains ou trois jours dans une mais c'est malheureusement impossible  alors je fais ce que je peux  avec  mes deux mains  et le temps qui m'est imparti

Si vous avez l'intention de me punir, envoyez moi  vivre toute seule sur un iceberg  sans manteau. Certes la punition est  disproportionnée par apport  à ma faute mais il me fallait placer  cet iceberg qui n'a pas sa place dans mon mot d'excuse  

 

 

Publié dans défis

Partager cet article

Repost 0

Vers le chaleur

Publié le par Aimela

Pour miletune

Le premier jour de printemps, fatiguée de ses quatre-vingt douze printemps et de cette immense tristesse d'avoir perdu trois de ses enfants, minée par la solitude, Wanda est montée dans une barque et elle a ramé, ramé, sur les eaux tumultueuses de sa vie. Elle s'est dirigée vers le soleil.

Si le voyage lui parut si long c'est que le soleil était loin et ses bras n'avaient plus de force. Tout au long du voyage, Wanda revoyait son départ de la Pologne, la guerre en France, la naissance de son aînée qui est morte bébé, la dépression qui a suivi puis la vie qui s'écoulait avec d'autres enfants si mal aimés. Ils sont partis et pour certains ne sont jamais revenus mais le plus dur fut le décès de son préféré, un an plus tôt, alors Wanda a baissé les bras …

Le soleil qui n'avait pas besoin d'un joaillier pour le faire briller, se rapprochait et ressemblait à un gros œuf sur le plat. Il rayonnait de partout, il rayonnait tant qu'elle ressentait une immense chaleur envelopper tout son vieux corps.

Elle s'est endormie sereine en ce deuxième jour de printemps...

Etant une femme très méchante, personne ne la pleure.

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

Déchéance

Publié le par Aimela

Comme nous sommes   en plein dans une période électorale , je vous  remets un vieux slam qui parle du sujet. Rien n'a changé depuis  ce texte  malheureusement  

 

 

Les mots à utiliser étaient :

 

 

Absence - Souffrance - Déchéance - Extravagance - Expérience - Volontiers - Indifféremment - Exceptionnel - Décomposé -Egorger - Sourire - Jubiler - Lamentable - Formidable - Simuler - Courroux - Persuasif - Pouvoir - Exacerbé - Lancinant - Alchimie - Communautaire - Enchaîner – Tourbillon

 

Déchéance

 

Je suis petite et point d'expérience pour parler politique

 

C'est dans un petit conte que je ferai la critique.

 

Sous la forme d'un  mini slam, vous tirerai les larmes;

 

Je ne veux point qu'en colère vous utilisiez les armes

 

Il en a plus que marre Malbrough de partir en guerre,

 

De se battre avec les siens dans la vie communautaire.

 

De gentils princes se sont proposés , sourires devant

 

Ils n'ont pas fait le poids face aux formidables princesses.

 

A défaut d'être charmantes, elles ont de longues dents.

 

Elles veulent le pouvoir et font tout pour l'obtenir,

 

Tenez vous bien les mecs, vous savez à quoi vous en tenir.

 

Elles sont prêtes à s'égorger, mon Dieu quelle bassesse.

 

Le parti descend de plus en plus dans la déchéance,

 

Plus personne pour défendre le petit peuple en souffrance.

 

Pendant le temps d'un mois de mars décomposé

 

Où la crise se fait plus lancinante et exacerbée.

 

Notre bon et exceptionnel  roi qui ne s'appelle pas Dagobert

 

N'ayant pas eu l'extravagance d'enfiler sa culotte à l'envers.

 

Nous pond comme une poule sur le mur de lamentables lois.

 

N'ayant aucun frein en l'absence d'une opposition de bonne foi.

 

Il jubile du haut de son trône, il n'a que faire du courroux de la rue;

 

Il traite Indifféremment, les pauvres, les animaux et les rivières en crue.

 

Persuasif, il entraîne volontiers les richesses dans un tourbillon de désirs.

 

Quel bel alchimie pour lui d'enchaîner stars, pognon et plaisirs.

 

Plus besoin de simuler, on sait qui il est et les princesses avec

 

Deux nanas au long bec feraient mieux de nous aider à rester au sec

 

 

 

Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>