Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mal équilibré

Publié le par Aimela

Pour miletune

 

 

L'homme malade se promène en équilibre sur un fil. Soutenu d'un côté par son cœur et de l'autre son cerveau. Il avance précautionneusement afin de trouver un sens à sa vie. Il n'y a aucune fioriture dans sa démarche. Il veut que tout soit carré mais le cœur est tombé et il a perdu tout sentiment d'amour ou de haine.

L'homme trébuche et son cerveau se casse la figure à son tour, sa raison est perdue.L'homme désemparé en veut au monde entier et surtout à sa mère qui l'a fait naître. Il veut mettre fin à ses jours et prépare son projet qui l'enverra les pieds devant dans la tombe. Sa mère est en colère contre le destin et malheureuse de voir son enfant si mal .

 

 

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

Romaine Brooks

Publié le par Aimela

C'est en allant sur la page facebook d'un de mes neveux que je suis tombée ( sans me faire de mal)  sur cette femme peintre et comme je suis curieuse, je me suis informée sur cette femme.c'est ce que je vous fait profiter aujourd'hui

article de wikipédia

Romaine Brooks, née Beatrice Romaine Goddard, à Rome le 1er mai 1874 et morte à Nice le 7 décembre 1970, est une peintre américaine.

Comprenant essentiellement des portraits, avec une palette sombre dominée par les gris, son œuvre est proche des mouvements symboliste et esthétiste du xixe siècle, particulièrement des travaux de Whistler. Quatre de ces portraits sont visibles dans les collections du Musée Sainte-Croix à Poitiers. La richesse des parents de l'artiste lui a assuré une aisance matérielle durant toute sa vie.

Peu après sa naissance, ses parents, de riches Américains, rentrent aux États-Unis. Sa mère la délaisse et lui préfère son frère, qui souffre de troubles mentaux. Elle maltraite Romaine, l'accuse d'être possédée par le diable, et finit par la confier à une famille pauvre de New York lorsqu'elle a sept ans.

En 1893, elle part pour Paris où elle chante dans des cabarets, à Rome pour étudier la peinture et à Capri. En 1901, elle revient chez sa mère pour s’occuper d’elle avant qu’elle ne meure de diabète. Son frère mort lui aussi, elle hérite de la fortune de son grand-père maternel.

En 1903 Romaine Brooks épouse son ami John Ellington Brooks, un pianiste bisexuel. Peu après, ils passent un accord selon lequel ils ne divorceront pas, afin de respecter les conventions sociales, mais ne vivront jamais ensemble. En échange, Romaine Brooks versera à son mari une rente mensuelle.

 

 

 

 

Vers 1904, insatisfaite de son travail, elle se met à travailler les gris, qui restent les tons dominants de ses œuvres ultérieures, peut-être influencées par Antonio de La Gandara qui réalise son portrait 

La carrière de Romaine Brooks, à son apogée en 1925 (ses toiles sont présentées à Londres, à Paris et à New York), décline à partir des années 1930. Abandonnant la peinture, elle réalise des dessins inspirés par son enfance malheureuse.

Elle meurt le 7 décembre 1970 à Nice. Un an après sa mort, la National Collection of Fine Arts (l'actuel National Museum of American Art de l'institut Smithsonian) lui consacre une rétrospective. L'intérêt du public pour l'œuvre de Romaine Brooks revenu, plusieurs autres expositions au cours des années 1980 seront organisées.

 

Partager cet article

Repost 0

La mer à boire

Publié le par Aimela

 

Pour mon petit atelier d'écriture, nous avions des proverbes  à placer dans un texte:

Se sucrer le bec

se donner des coups de pieds au cul

c'est pas la mer à boire, 

être plein aux as,

des économies de bouts de chandelles,

se remplumer 

La mer à boire

Ne voulant pas gaspiller le plus petit euro de ma très mince retraite pour l'état, je ne joue pas, ce n'est pas demain que je serai pleine aux as .

Quand je vois des politiques qui se sucrent le bec avec l'argent du contribuable alors que d'autres, plus nombreux, font des économies de bouts de chandelles pour se chauffer, je boue. Je ne suis pas envieuse des gens aisés qui travaillent durement pour vivre confortablement, ils le méritent amplement . Non moi je suis contre tous ces gros cons de politiciens et autres qui se remplument à nos frais.

Lorsque l'on voit que les anciens présidents et leurs gouvernements touchent des retraites mirobolantes, ont des voitures de fonction , des secrétaires alors que ces personnes sont au bord de la tombe, je hurle. Le pire dans tout cela c'est qu'ils viennent nous faire la morale sur notre façon de consommer, de nous chauffer et autres idioties sorties de leurs cerveaux englués de pognon. Ils se prennent pour qui ? Je leur donnerai bien des coups de pied au cul si cela pouvait leur remonter à la tête, ce qui est bien moins sûr tant ils sont dans leur monde.

Messieurs les politiques, ce n'est tout de même pas la mer à boire que d'écouter le peuple, si ? Bien mince alors, vous êtes irrécupérables.


 

 


 


 

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>